Les tendances des marchés financiers à l'ouverture de la session européenne

Publié le par actubourse

Écrit par Claire Boyer - Forex.fr   
Jeudi, 20 Janvier 2011 10:25
Les marchés financiers américains ont décliné hier et le dollar a continué à perdre du terrain face à l'euro et au yen. Les marchés asiatiques ont suivi la tendance esquissée par les Etats-Unis ce matin tandis que de nouvelles données économiques chinoises montrant une bonne tenue de la croissance laisse présager de nouvelles mesures de resserrement monétaire de la part de la banque centrale.
Aujourd'hui, le calendrier économique risque d'être peu chargé ce qui devrait inciter les investisseurs à tourner les yeux vers la crise de la dette en Europe.
Hier, les marchés actions américains ont perdu du terrain, principalement suite à la baisse des profits du géant Goldman Sachs alors que les chiffres de l'immobilier ont montré que le secteur d'activité est toujours fragile. Au final, l'indice phare S&P500 a perdu 1% tandis que le Nasdaq reculait de 1.5%. Les marchés asiatiques ont suivi la tendance de Wall Street. Les indicateurs chinois publiés ce matin ont montré que le PIB a augmenté de 9.8% au quatrième trimestre 2010, ce qui devrait inciter la banque centrale à renforcer les mesures prises pour réduire les pressions inflationnistes. Cette nouvelle n'est clairement pas une bonne chose pour de nombreux pays asiatiques.
La session américaine d'hier fut également marquée par un évènement largement attendu par les économistes: la première hausse des taux de la banque centrale brésilienne depuis le début de l'année. Afin de contenir l'inflation, la banque centrale a décidé d'augmenter son taux directeur d'un demi-point, le portant à 11.25%, l'un des taux les plus élevés du monde. D'autres hausses devraient suivre au cours de l'année, portant les taux à 13% selon les analystes. Le real brésilien a profité largement de cette décision pour accumuler les gains face à l'USD.
Sur le marché des changes, le billet vert a continué à décliner très nettement. Après avoir passé la barre de 1.35 dollar après les chiffres de l'immobilier américain, le billet vert est repassé légèrement en dessous ce matin. Tendance similaire pour l'USD/JPY qui a testé le niveau de 82 yens hier mais qui est repassé dessous dans les échanges asiatiques. Les devises scandinaves, une fois n'est pas coutume, sont très stables face à l'euro.
Aujourd'hui, la question de la dette souveraine reste au coeur des préoccupations des marchés financiers en dépit de la réussite des émissions obligataires des PIIGS. Le calendrier économique est peu chargé aujourd'hui, avec essentiellement les inscriptions au chômage aux Etats-Unis et les ventes de maisons existantes qui devraient donner des indications intéressantes concernant le secteur immobilier. Enfin, la journée se terminera avec la publication de l'indice de la Fed de Philadelphie qui devrait donner des informations concernant l'état du secteur manufacturier américain.
En dépit d'une légère détérioration de l'appétit au risque, l'EUR/USD se maintient très bien sur le marché des changes. Notre rédaction est aujourd'hui LONG sur l'EUR/USD. A noter que l'euro n'est pas la seule devise qui a gagné du terrain face au billet vert récemment. Le yuan a également repris du terrain ce qui a pour effet un affaiblissement général de l'USD.
drapeau_bresil- Les marchés financiers américains ont décliné hier et le dollar a continué à perdre du terrain face à l'euro et au yen. Les marchés asiatiques ont suivi la tendance esquissée par les Etats-Unis ce matin tandis que de nouvelles données économiques chinoises montrant une bonne tenue de la croissance laisse présager de nouvelles mesures de resserrement monétaire de la part de la banque centrale.
- Aujourd'hui, le calendrier économique risque d'être peu chargé ce qui devrait inciter les investisseurs à tourner les yeux vers la crise de la dette en Europe.
Hier, les marchés actions américains ont perdu du terrain, principalement suite à la baisse des profits du géant Goldman Sachs alors que les chiffres de l'immobilier ont montré que le secteur d'activité est toujours fragile. Au final, l'indice phare S&P500 a perdu 1% tandis que le Nasdaq reculait de 1.5%. Les marchés asiatiques ont suivi la tendance de Wall Street. Les indicateurs chinois publiés ce matin ont montré que le PIB a augmenté de 9.8% au quatrième trimestre 2010, ce qui devrait inciter la banque centrale à renforcer les mesures prises pour réduire les pressions inflationnistes. Cette nouvelle n'est clairement pas une bonne chose pour de nombreux pays asiatiques.
La session américaine d'hier fut également marquée par un évènement largement attendu par les économistes: la première hausse des taux de la banque centrale brésilienne depuis le début de l'année. Afin de contenir l'inflation, la banque centrale a décidé d'augmenter son taux directeur d'un demi-point, le portant à 11.25%, l'un des taux les plus élevés du monde. D'autres hausses devraient suivre au cours de l'année, portant les taux à 13% selon les analystes. Le real brésilien a profité largement de cette décision pour accumuler les gains face à l'USD.
Sur le marché des changes, le billet vert a continué à décliner très nettement. Après avoir passé la barre de 1.35 dollar après les chiffres de l'immobilier américain, le billet vert est repassé légèrement en dessous ce matin. Tendance similaire pour l'USD/JPY qui a testé le niveau de 82 yens hier mais qui est repassé dessous dans les échanges asiatiques. Les devises scandinaves, une fois n'est pas coutume, sont très stables face à l'euro.

 

 

...

 

http://forex.fr/analyse-technique-forex/3186-les-tendances-des-marches-financiers-a-louverture-de-la-session-europeenne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article