Osez le nucléaire

Atome

Profiter du comportement mimétique des investisseurs qui conduit à des excès à la baisse, pour acquérir des participations dans des sociétés exceptionnelles à un prix ordinaire peut s’avérer opportun.

 

L’efficience des marchés est altérée par les biais comportementaux des investisseurs.

 

Le marché peut en conséquence avoir tort dans l’appréciation de valeur d’une société et lorsque la différence entre la valeur intrinsèque et la valeur de marché est notable, l’investisseur intelligent peut tirer profit de ces erreurs pour réaliser un investissement qui peut s’avérer juteux à long terme.

 

Pour identifier une opportunité d’achat, l’investisseur doit accorder de l’importance aux informations qui proviennent des fondamentaux économiques et délaisser les informations qui proviennent du marché financier car elles manquent parfois d’intégrité.

 

A l’heure actuelle, L’industrie nucléaire est boudée par les marchés financiers et pour cause à l’approche du 25éme anniversaire de Tchernobyl, la crise qui touche actuellement la centrale nucléaire de Fukushima est retransmise par les médias dans le monde entier.

 

A mon humble avis, le marché se laisse submerger par l’émotion et la capacité des médias à faire naître le doute sur l’avenir du nucléaire. En effet cette catastrophe est un événement exceptionnel car l’enchaînement de catastrophes (Séisme, Tsunami, Crise de la centrale de Fukushima) dont a été victime le Japon est sans précédent.

 

Tepco, quatrième producteur mondial d’énergie nucléaire supporte depuis des années une mauvaise réputation que confirment les statistiques sur les catastrophes nucléaires publiées par l’autorité nationale de sûreté nucléaire. Cependant je suis convaincu qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre toutes les sociétés, toutes les centrales nucléaires et tous les types de réacteurs.

 

Le nucléaire est un atout stratégique de tout premier plan pour la France et les caractéristiques géographiques du Japon qui font courir des risques unique ne sont pas présentes en France. Si l’opinion publique est un risque pour le développement de la filière nucléaire, il ne fait aucun doute que la France ne pourra pas y renoncer du jour au lendemain.

 

Je conseille d’investir sur le secteur des énergies fossiles et nucléaires, puisqu’il existe des opportunités d’achat et que je suis convaincu qu’EDF et AREVA sauront prendre des décisions stratégiques qui permettront de redorer leur image. Concernant l’avenir du nucléaire, je pense qu’il faut savoir examiner ce qui paraît le plus improbable.

 

N’oublions pas qu’Humphrey B. Neill disait que « Dans la mesure où il est impossible de prévoir avec précision les réactions de la foule, il est intéressant d’examiner l’opposé de ce qui apparaît probable. La foule s’est tellement trompée, tellement de fois… qu’il est essentiel d’examiner le côté insoupçonné de toutes les questions et de toutes les prévisions ».

 

 Yoann MONTAGNON

 

http://yoannmontagnon.tumblr.com/