Le CAC 40 rebondit grâce à la BCE

Publié le par actubourse

 

La séance s'annonçait encore hésitante et disputée jusqu'à ce que, peu avant 11h30, la BCE mette tout le monde d'accord. La Banque centrale européenne vient en effet d'allouer plus de 130 milliards d'euros de liquidités aux banques de la zone euro. Cette annonce tombe d'autant mieux que demain, un prêt de 442 milliards d'euros à plus d'un millier de banque de la zone euro arrive à échéance. Effet immédiat à Paris, les bancaires, BNP, Crédit Agricole et Société Générale ont pris la tête du CAC 40, qui gagne désormais près de 1%.

La prudence devrait cependant rester palpable avant la publication vendredi des chiffres mensuels du chômage américain. On suivra déjà cet après-midi (14h15) le rapport ADP sur l'emploi américain en juin (consensus +60.000), avant à 15h45 l'indice PMI de Chicago de juin (consensus 59). Sur le marché des changes, l'Euro remonte à 1,226 Dollar. Le baril de pétrole a fortement reculé hier avec la pression exercée sur les marchés actions et remonte un peu à 76 dollars le WTI.


VALEURS EN HAUSSE

* Les bancaires rebondissent grâce à l'annonce de la BCE

* Peugeot gagne 2,2% à 21,4 Euros. PSA Peugeot Citroën et son partenaire japonais Mitsubishi ont signé un nouvel accord pour étudier la faisabilité du développement et de la fourniture de chaînes de traction pour véhicules électriques dans le domaine des véhicules utilitaires légers. PSA et Mitsubishi collaborent déjà dans les voitures électriques avec la sortie prochaine en Europe des Peugeot iOn et Citroën C-ZERO, toutes deux dérivées de la Mitsubishi i-MiEV. Mitsubishi prévoit de démarrer au mois d'octobre prochain la production du modèle européen de la i-MiEV. Cette nouvelle étape comprendra une analyse sur la viabilité économique de l'assemblage de batteries par les deux partenaires. Contrairement au concurrent Renault (via Nissan), PSA est en effet absent de la filière des batteries électriques.

* Renault récupère aussi près de 3% à 31,5 Euros.

* Sanofi-Aventis progresse de 1% à 49,2 Euros. L'entreprise poursuit son offensive sur les marchés d'avenir en acquérant la société de biopharmacie américaine TargeGen, spécialisée dans le développement de petites molécules inhibitrices de kinases pour le traitement de certaines formes de leucémies, de lymphomes, ainsi que d'autres hémopathies malignes et maladies du sang. Le laboratoire français paiera 75 Millions de Dollars à la clôture de la transaction, et pourrait effectuer des paiements d'étape à différents stades du développement de TG101348, le principal produit-candidat de TargeGen. Au final, le montant total pourrait atteindre 560 M$. La clôture de cette opération devrait intervenir dans le courant du troisième trimestre 2010 et est soumise aux conditions d'usage en matière d'approbation. TG101348 est décrit comme un "puissant inhibiteur oral de la JAK-2". Il vient de faire l'objet d'une étude clinique multicentrique de phase I / II chez des patients atteints de splénomégalie myéloïde. D'autres études cliniques devraient débuter au deuxième semestre de 2010.

 

...

 

www.lerevenu.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article