Le CAC 40 repart de l'avant

Publié le par actubourse

La Bourse de Paris a bien commencé cette dernière séance de la semaine. La bonne nouvelle du jour concerne le couple franco-allemand avec une croissance de 1% au premier trimestre, alors qu'on attendait 0,6% pour notre pays. Elle a atteint 1,5% dans le pays de Goethe. Les matières premières repartent aussi de l'avant, ce matin, avec un Brent à plus de 115$ le baril. Aux Etats-Unis, on suivra particulièrement les chiffres de l'inflation, attendus à 14h30. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

WALL STREET

La place américaine a clôturée dans le vert hier soir, après la consolidation de la veille. Après un début de séance en repli suite aux chiffres mitigés de Cisco, à des statistiques américaines sans réel relief de l'emploi, de la consommation ou des prix producteurs, et à la poursuite du repli de l'or noir, les indices sont repassés en territoire positif avec le retour à l'équilibre du baril de pétrole. Le DJIA s'est finalement adjugé 0,52% à 12.696 pts, tandis que le Nasdaq avançait de 0,63% à 2.863 pts.

ECO ET DEVISES

Le programme du jour est chargé avec les PIB du 1er trimestre de la France (paru à 7h30 à +1%, pour un consensus à +0,6%) et de l'Allemagne (8h00, +1,5% pour un consensus de +0,9%), suivis du PIB de la Zone Euro à 11h00 (consensus +0,6% q/q ; +2,2% y/y). A 8h45, on prendra également connaissance des chiffres de l'emploi salarié et des salaires dans l'hexagone au 1er trimestre (consensus +0,3% & +0,6%).

Aux Etats-Unis, les chiffres de l'inflation en avril seront dévoilés à 14h30 (consensus +0,4% m/m ; +3,1% y/y), et l'indice du sentiment des consommateurs de mai à 15h55 (consensus 70).

Sur le marché des changes, l'Euro a reculé juste sous les 1,42 Dollar, avec le reflux des matières premières. Le baril a encore lâché un peu de lest, avec un Brent à 112,98$ et un WTI à 98,67$ pour l'échéance de juin. L'once d'or est stable par rapport à hier matin autour de 1.503$.


VALEURS EN HAUSSE

* EADS (+4% à 22,66 Euros) : l'exercice 2011 de la société a débuté sur un chiffre d'affaires trimestriel de 9,85 Milliards d'Euros, en croissance de 10% en glissement annuel, pour un EBITDA de 589 ME (+29%) et un EBIT de 192 ME (+131%). Avant éléments non-récurrents, l'EBIT aurait atteint 230 ME. La hausse de 14% des frais de R&D entraîne cependant le résultat net dans le rouge à hauteur de -12 ME, après +103 ME un an avant. Les opérations ont généré un flux de trésorerie positif de 309 ME, après une perte de -1,12 MdE sur la période un an avant. Le consensus Bloomberg visait des revenus de 9,17 MdsE fourchette 8,8 à 9,44 MdsE), pour un résultat opérationnel de 80,5 ME, mais avec de fortes disparités entre bureaux d'études (de 19 à 145 ME). Le carnet de commandes a reculé de -6% à 422,36 MdsE, dont 56,95 MdsE dans la Défense (-2%). Le premier trimestre a été difficile en terme de prises de commandes, puisqu'elles ont reculé de -56% sur un an à 6,268 MdsE. EADS affichait à fin mars une position de trésorerie nette de 12,17 MdsE, en hausse de 2% en trois mois. EADS confirme ses perspectives déjà annoncées pour l'exercice 2011.

* Crédit Agricole (+2,40% à 11,35 Euros) : après BNP Paribas et Société Générale la semaine dernière, Dexia avant-hier et Natixis hier matin, la banque verte est la dernière grande banque française à dévoiler ses comptes trimestriels. L'établissement a dégagé un produit net bancaire de 5,304 Milliards d'Euros sur la période, en croissance de 10% en données publiées et de 9,2% sur une base identique, pour un résultat brut d'exploitation en hausse de 21,3% à 2,03 MdsE. Le bénéfice net part du groupe a plus que doublé à 1 MdE. La moyenne des attentes fournie par l'établissement faisait ressortir une prévision moyenne de produit net bancaire à 5,18 MdsE, pour un résultat brut d'exploitation de 1,91 MdE et un bénéfice net de 1,04 MdE. Le coût du risque recule de -23,5% sur la période, avec un fort recul dans la banque de financement et d'investissement. Côté bilan, les fonds propres durs de la banque (Crédit Agricole SA) s'élèvent à 64,7 MdsE, en hausse de 0,6 % par rapport au 31 décembre 2010. Le ratio core Tier 1 progresse de 30 points de base, à 8,7 % au 31 mars 2011, sous l'effet de la progression des réserves et des intérêts minoritaires. Le ratio de solvabilité Tier 1 est renforcé de 20 points sur le trimestre à 10,8%.

* Vallourec (+3,80% à 87,25 Euros) : le leader mondial des solutions tubulaires haut de gamme a publié pour le 1er trimestre 2011 un chiffre d'affaires de 1,148 Milliard d'Euros, en croissance de 31% par rapport au T1 2010. Le Résultat brut d'exploitation s'établit à 203 ME, soit 17,7% du chiffre d'affaires pour un Résultat net part du Groupe de 82 ME. Les bénéfices sont ainsi en croissance de 35% par rapport au T1 2010. La publication est au-dessous des attentes du marché qui anticipait un chiffre d'affaires de 1,173 Milliard d'Euros pour un EBITDA de 210 ME et un bénéfice net de 95 ME. Côté perspectives, Vallourec fait part de tendances positives sur la plupart des marchés. Dans de cet "environnement favorable", les usines du groupe vont continuer de fonctionner à des taux d'utilisation élevés. Le fabricant de tubes sans soudure prévoit d'expédier un important volume au deuxième trimestre et annonce un chiffre d'affaires et une marge brute d'exploitation "en augmentation par rapport au 1er trimestre". En revanche, le management prévient que sur l'ensemble du 1er semestre, "la marge brute d'exploitation devrait être légèrement inférieure à celle du second semestre 2010". Toutefois, la tendance positive de l'activité devrait se poursuivre tout au long de l'année. "Des hausses de prix sont mises en place sur la plupart des marchés et devraient progressivement compenser l'augmentation du coût des matières premières, qui reste néanmoins volatil". Par conséquent, le chiffre d'affaires et le résultat brut d'exploitation devraient "progresser au second semestre, même s'ils seront affectés par la faiblesse du dollar et les coûts de démarrage des nouvelles usines".

* TF1 (+1% à 12,63 Euros) : la filiale de Bouygues a annoncé au titre de son premier trimestre 2011 un résultat opérationnel courant de 61,5 Millions d'euros, en hausse de 40,4%. Le taux de marge opérationnelle courante s'établit à 10,0% contre 7,3% un an plus tôt pour un chiffre d'affaires consolidé de 614,4 Millions d'euros, en croissance de 2,9%. Le résultat net s'élève à 48,2 ME contre 32,6 ME un an plus tôt. Dans un environnement économique caractérisé par une faible visibilité, le groupe TF1 confirme une hypothèse de stabilité du chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2011. L'adaptation constante du modèle économique, démontrée ce trimestre encore, permet de confirmer l'objectif d'amélioration de la rentabilité à moyen terme.

* Vivendi (+1,40% à 19,38 Euros) : la société a dévoilé, au titre du premier trimestre 2011, un résultat net ajusté de 950 Millions d'euros, en hausse de 29,1% par rapport au premier trimestre 2010 pour un chiffre d'affaires de 7,2 Milliards d'euros, en hausse de 3,8%. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) atteint 1,7 Milliard d'euros, en hausse de 7,2%. Pour l'année 2011, Vivendi confirme la perspective de légère croissance du résultat net ajusté hors NBCU et avant l'acquisition de 44% de SFR, et annonce de nouvelles perspectives : un résultat net ajusté supérieur à 3 Milliards d'euros et une croissance du dividende par action après l'acquisition de 44% de SFR.

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/le-cac-40-repart-de-lavant.html

Commenter cet article