La hausse s'essouffle à la Bourse de Paris

Publié le par actubourse

Les marchés ont retrouvé le moral depuis mardi, si bien qu'une quatrième séance de hausse se confirme ce vendredi matin, en progression de 0,5% sur le CAC40 à 3.060 pts. Hier, les mauvaises statistiques américaines sur le front de l'emploi ou de l'activité industrielle n'ont pas entamé le moral des investisseurs et ont été compensées par l'intervention concertée des banques centrales pour fournir de la liquidité aux marchés.
Attention cependant à la volatilité aujourd'hui, pour la journée dite des "4 sorcières" à Wall Street, qui marque les expirations simultanées d'options et contrats à terme sur indices et actions. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

Le marché américain a donc poursuivi sa hausse, malgré des statistiques très médiocres publiées hier, notamment sur le front de l'emploi et de l'industrie manufacturière. Les investisseurs ont en revanche particulièrement apprécié l'action coordonnée décidée par les Banques Centrales mondiales qui vise à conduire des opérations de liquidité en dollar américain et apaiser ainsi la pression sur le financement du système bancaire européen.

Après les déclarations rassurantes de l'Allemagne et de la France hier, les craintes autour du dossier grec et des difficultés de la Zone Euro se font moins fortes, en attendant les réunions des autorités européennes en Pologne aujourd'hui et demain. Le DJIA a fini en hausse de 1,66% à 11.433 pts, et le Nasdaq a gagné 1,34% à 2.607 pts.

 

ECO ET DEVISES

A 11h00, Eurostat publiera la balance commerciale de juillet en Zone Euro (consensus +2 MdsE). Aux Etats-Unis, c'est la journée dite des "4 sorcières", qui marque les expirations simultanées d'options et contrats à terme sur indices et actions. A 15h55, le marché prendra connaissance de l'indice du sentiment des consommateurs de septembre (consensus 57).

Sur le marché des changes, l'Euro se négocie 1,3865 Dollar. Le baril de brut est en légère hausse à 112,89$ pour le Brent de Mer du Nord et 89,86$ pour le brut léger américain WTI, pour l'échéance de novembre. L'once d'or poursuit sa décrue à 1.769$.


VALEURS A SUIVRE

* Areva. Le groupe américain Tennessee Valley Authority a choisi l'entreprise hexagonale comme partenaire principal pour achever la construction de la centrale nucléaire de Bellefonte 1, située dans le nord de l'Alabama, aux Etats-Unis. Areva sera en charge de l'ingénierie, de la construction de l'ilot nucléaire et du remplacement de certains composants de la centrale, ainsi que de la fabrication du combustible. Areva fournira également un système de contrôle-commande numérique, une salle de contrôle entièrement modernisée et un simulateur pour former les agents d'exploitation.

* Société Générale remonte encore de 3% avec Dexia, Crédit Agricole et AXA

* Publicis : +2% suivi de EDF, Ubisoft, Pages jaunes, Derichebourg, Havas, Atos, BNP Paribas

* Air France-KLM : +1%. Comme les fuites le laissaient entendre, le groupe a partagé entre Airbus et Boeing une commande portant sur 110 long-courriers (50 fermes et 60 options), sous réserve de la finalisation des discussions en cours avec les constructeurs. La compagnie a opté pour des A350-900 et des B787-9. A l'horizon 2024, cette commande devrait permettre à Air France KLM d'opérer 73 appareils de nouvelle génération, soit 43 Airbus A350-900 et 30 Boeing 787-9. Le premier B787-9 entrera en service chez KLM en 2016, et le premier A350-900 chez Air France en 2018. A terme, les deux compagnies opéreront les deux types d'appareil. Le choix de la motorisation du Boeing 787-9 sera effectué ultérieurement. En revanche, les Airbus A350-900 seront équipés du moteur Rolls-Royce Trent XWB, seule motorisation proposée pour cet appareil par le constructeur. "Ces nouvelles familles d'avions permettront une réduction de la consommation carburant de plus de 15% et une réduction importante des émissions sonores et gazeuses, confirmant les engagements du groupe en matière d'environnement et de développement durable", souligne le transporteur. A l'issue de cette approbation, des protocoles d'accord vont être signés avec Airbus, Boeing et Rolls Royce ; la finalisation des contrats étant prévue avant la fin de l'année. Notons qu'Air France KLM ne précise pas la répartition de commandes entre les deux avionneurs. La presse du jour croit savoir que la partie ferme comprend 25 appareils de chaque modèle, et la partie optionnelle 35 A350 et 25 B787.

* EDF. Le groupe, A2A et Delmi, ont convenu de prolonger le pacte d'actionnaires relatif à Edison et Transalpina di Energia (TdE). La date limite pour dénoncer le pacte est fixée au 31 octobre 2011. EDF et Delmi conservent cependant chacun le droit de dénoncer le pacte d'actionnaires à tout moment avant cette date. Une telle décision entraînerait, à partir du 31 octobre, la dissolution de TdE à travers une procédure de mise aux enchères des actions d'Edison détenues par TdE.

 

......

 

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-hausse-sessouffle-a-la-bourse-de-paris.html

Commenter cet article