Tendance hésitante à la Bourse de Paris

Publié le par actubourse

La tendance est quasiment stable à l'ouverture sur le CAC40 à 2993 pts dans une ambiance prudente, alors que les regards seront tournés aujourd'hui vers l'Allemagne où le parlement va devoir se prononcer sur les pouvoirs étendus du Fonds européen de stabilisation financière. Si le gouvernement d'Angela Merkel devrait parvenir à faire passer le projet, l'ampleur de l'opposition va permettre de jauger de la marge de manœuvre de la Chancelière alors que le soutien à la Grèce est impopulaire de l'autre côté du Rhin. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

A Wall Street, après un début de séance hésitant, la place américaine a finalement rechuté hier soir, mettant ainsi brutalement fin à trois séances consécutives de progression. Les investisseurs, qui ont pris connaissance de commandes de biens durables en baisse, attendent toujours des avancées sur le dossier grec et sur la stabilité de la zone euro, et restent très sensibles aux bruits et rumeurs de marchés... Le DJIA a perdu 1,61% à 11.010 pts, et le Nasdaq a perdu 2,17% à 2.491 pts. Après la clôture, AMD a lancé un avertissement sur ses résultats.

ECO ET DEVISES

En Allemagne ce matin, on prendra connaissance à 9h55 des chiffres du chômage d'août (consensus -8.000 / 7%).
Aux Etats-Unis, place à 14h30 aux inscriptions hebdomadaires au chômage (consensus 423.000 demandes nouvelles, 3,727 millions de demandes continues) et à la dernière lecture du PIB du second trimestre (consensus +1,2% en rythme annualisé). A 16h00, suivront les promesses de ventes d'août (consensus -2% m/m ; +6,4% y/y).
Sur le marché des changes, la parité euro / dollar atteint 1,3605. Le baril de brut se négocie à 103,75$ pour le Brent de Mer du Nord et 81$ pour le brut léger américain WTI. L'once d'or a reculé à 1.619$.


VALEURS EN HAUSSE

* Technicolor : +4%. La société a signé un accord de cession de sa participation de 25,7% dans ContentGuard Holdings à Pendrell, qui va racheter le bloc de contrôle de l'entreprise spécialisée dans les technologies liées aux DRM. Le produit net de cession atteint 24,4 Millions de Dollars pour l'entreprise française, montant qui sera affecté au remboursement anticipé de la dette restructurée du groupe, conformément aux accords antérieurs. "Cette opération est en accord avec la stratégie de Technicolor, qui vise à maximiser la monétisation de ses actifs de propriété intellectuelle. Technicolor a su saisir cette opportunité de monétiser sa participation dans ContentGuard, acquise en 2005", explique l'entreprise, qui comptabilisera une plus-value de 11,5 M$ dans ses comptes une fois la transaction finalisée, sans doute au quatrième trimestre 2011.

* Carrefour remonte de près de 2% avec Valeo, Natixis, Eurotunnel

* Ipsos : +1,5%. L'augmentation de capital est couronnée de succès. La demande totale pour cette augmentation de capital s'élève à 20.130.514 actions, soit un taux de souscription de 184%. 10.834.248 actions nouvelles ont été souscrites à titre irréductible et 133.304 actions nouvelles à titre réductible. Le montant final brut de l'augmentation de capital s'élève à 200.157.824 Euros et se traduit par la création de 10.967.552 actions nouvelles. Le règlement-livraison et l'admission des actions nouvelles sur le marché Euronext Paris (compartiment A) interviendra le 30 septembre 2011.

* BNP Paribas : +1% avec Alstom et Scor

* Axa : +1%. AXA Private Equity suscite la convoitise. Hier, l'assureur confirmait les rumeurs selon lesquelles il pourrait se séparer de sa branche de capital-investissement. Le fonds KKR et la Caisse de Dépôt et de Placement du Québec sont cités comme étant intéressés par Bloomberg. Eurazeo ne serait pas insensible non plus, avance 'La Tribune' ce matin, citant également Carlyle et un fonds souverain de Singapour. Au 30 juin 2011, AXA Private Equity gérait 20 Milliards d'Euros d'actifs. Des bruits de couloirs parus la semaine dernière laissaient entendre que la division pourrait être valorisée 500 Millions d'Euros. Parallèlement, AXA et Tokyo Marine seraient sur les rangs pour le rachat des 36% de SulAmerica détenus par ING, selon les sources obtenues par le 'Financial Times'. Cette fraction du capital de la société brésilienne pourrait valoir 1 Milliard de Dollars. Par ailleurs, l'assureur ferait également partie des prétendants à l'activité assurances mise en vente par HSBC, dont la valorisation pourrait dépasser 1 Md$, selon les informations de 'Reuters'.

* TF1 : stable. Le ton monte avec Canal + au sujet de LCI, la filiale de Bouygues accusant celle de Vivendi de ne pas avoir, contrairement à ses déclarations récentes, proposé d'alternative valable pour assurer la pérennité de la chaîne d'information au format payant. En conséquence, "LCI entend poursuivre la demande de passage en clair actuellement instruite par le CSA".

* Areva : stable. A l'issue de l'appel d'offres international lancé en 2010, le groupe a été retenu ce jour par EDF pour la fourniture de 32 des 44 générateurs de vapeur destinés aux centrales nucléaires françaises de 1.300 MW. La commande à venir portera sur un montant d'environ 1,1 Milliard d'Euros. Aux termes du calendrier défini par EDF, 16 générateurs de vapeur seront mis à la disposition de l'électricien en juillet 2016, 8 en janvier 2017 et 8 en janvier 2018. Areva a d'ores et déjà sécurisé les approvisionnements et les capacités de fabrication dans ses usines de Chalon Saint-Marcel et du Creusot. Par ailleurs, Areva a levé 500 ME sur le marché obligataire.

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/tendance-hesitante-a-la-bourse-de-paris.html

Commenter cet article