Sévère rechute à la Bourse de Paris

Publié le par actubourse

logo actubourse-copie-1

 

(source lerevenu.com)

 

Ce qui ressemblait ce matin à des prises de bénéfices consécutives à une fin de séance bien mitigée à Wall Street hier soir s'est transformé dans la matinée en une forte correction. De 1,2% de recul à l'ouverture, on s'approche désormais de 3% avec un CAC 40 qui rechute autour de 3.480 points. Ce matin, les places asiatiques se sont inquiétées pour le rythme de la croissance chinoise après la révision surprise et en nette baisse de l'indicateur avancé du Conference Board pour la Chine. Cet indicateur a finalement augmenté de 0,3% en avril et non de 1,7% comme annoncé le 15 juin dernier ! Une nuance qui change tout : le chiffre est le plus faible depuis novembre 2009 et non le plus élevé depuis 14 mois ! A Paris, les valeurs bancaires et financières sont parmi les plus fortes baisses. Aux Etats-Unis, on suivre cet après-midi l'indice S&P / Case-Shiller des prix immobiliers en avril (consensus +3,4%), avant à 16h00 l'indice de confiance des consommateurs de juin (consensus 62,5) et l'indice de confiance des investisseurs State Street. (FPS, édité par Lerevenu.com)

VALEURS EN HAUSSE

* Parmi les rares hausses significatives, Trigano gagne 4,7% à 15,7 Euros. Le chiffre d'affaires du spécialiste des véhicules de loisirs au troisième trimestre de l'exercice 2009/2010 a atteint 218,6 ME, en progression de 14,9%. Selon la société, les résultats du troisième trimestre confortent les prévisions d'un retour à une situation bénéficiaire dès l'exercice en cours. Trigano vise une poursuite de la croissance et une rentabilité améliorée en 2010/2011. Sur neuf mois, les ventes sont désormais en croissance à deux chiffres et le bilan a été largement assaini.

* Aucune hausse sur le CAC40.


VALEURS EN BAISSE

* Dexia recule de 4% à 3 euros. Demain, la banque procèdera à sa première opération de financement long terme sans le soutien des garanties publiques qui ont maintenu à flot la banque franco-belge pendant un an et demi. Dans un entretien au quotidien 'Les Echos', l'administrateur délégué Philippe Mariani explique que l'établissement a accompli de gros progrès ces derniers mois, à tel point qu'il a "déjà bouclé son programme de financement pour 2010", lequel a d'ailleurs été réduit dans des proportions supérieures aux objectifs. De surcroît, le programme de cessions du portefeuille obligataire semble lui aussi en avance, puisque 17 Milliards d'Euros ont d'ores et déjà été vendus, soit le montant que Dexia visait pour l'exercice entier. Philippe Mariani évoque des conditions de cessions honorables, avec des pertes modérées correspondant à "une décote de l'ordre de 0,6%". Côté évolution future de l'établissement, l'administrateur délégué estime que les scenarii d'une scission ou d'un adossement sont "peu probables" à l'heure actuelle, indique-t-il dans les colonnes des 'Echos', bien qu'il concède que ses ambitions dans la banque de détail en Belgique pourraient passer par des "partages de plateformes ou d'usines de production" avec d'autres acteurs de taille moyenne.

* Axa (sous les 13 Euros) et Crédit Agricole (8,7 Euros) rechutent de plus de 4% avec BNP Paribas (-4% à 45,15 Euros). Société Générale perd aussi 3,5% à 34,8 Euros.

 

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201002240060680/severe-rechute-a-la-bourse-de-paris.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article