Pour Nouriel Roubini, Goldman Sachs n'est pas à l'abri d'un destin à la MF Global

Publié le par actubourse

Écrit par Claire Boyer - Forex.fr
Vendredi, 18 Novembre 2011 00:00
1572857 f260Suivre sur Twitter Nouriel Roubini, c'est un peu, ces derniers temps, regarder le film apocalyptique "2012", sur la fin du monde. Les prédictions aussi pessimistes les unes que les autres se suivent et, malheureusement, certaines sont clairement en passe de se réaliser.
Nouvelles cibles des prédictions de l'économiste, les institutions financières qui ont été classées comme "systémiques", pour la plupart. Selon lui, quatre grandes banques ne sont pas à l'abri d'un destin à la MF Global, à savoir Goldman Sachs, Morgan Stanley, Jefferies (que nous avons évoqué à maintes reprises) et Barclays.
Bien qu'entre les prédictions et la réalité il y a souvent un pas, l'analyse de Nouriel Roubini est totalement véridique lorsqu'il met en évidence le fait que ces institutions financières courent à leur perte du fait de leur trop forte dépendance aux financements à court terme.
La chute de MF Global, mais aussi celle de Lehman Brothers et celle de Bear Stearns est, en partie, la conséquence directe du refus de prêteurs à court terme de continuer à financer ces entreprises.
C'est au final, tout le fonctionnement de ces grandes firmes de Wall Street qui est à revoir, le fait que chaque jour elles empruntent des dizaines de milliards de dollars à faible coût via des prêts à court terme afin d'utiliser l'argent obtenu pour investir sur des actifs plus rémunérateurs que le coût des emprunts, mais sur le long terme.
.....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article