mi séance à la bourse de paris

Publié le par actubourse

 

A 13h40, le CAC40 perd toujours 0,29% dans un marché soulagé par les solutions trouvées pour la dette grecque sur le marché des devises, l'euro reprend un peu de son retard sur le dollars.

 

L'accord entre Athènes, le FMI et l'UE sur les mesures d'austérité exigées de la Grèce pour débloquer l'aide financière internationale est "très proche" et sera annoncé "d'ici dimanche" par le gouvernement grec, a indiqué vendredi une source gouvernementale à l'AFP.

Dans le même temps, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker, "n'exclut pas" une réunion par téléconférence de l'Eurogroupe ce week-end sur l'activation du plan.

L'euro passait au-dessus du seuil de 1,33 dollar à 1,3315 dollar, après être tombé mercredi jusqu'à 1,3115 dollar, son plus bas niveau depuis fin avril 2009.

 

Le marché de la dette d'Etat se calmait également, après des journées de panique.

Vers 12H30 (10H30 GMT), les taux grecs à 10 ans restaient stables à 9,068%, contre 9,04% la veille au soir. Ceux à deux ans continuaient néanmoins à refluer à 12,465% contre 12,89% la veille, loin des plus de 18% atteint mercredi en cours de journée.

Les taux longs à dix ans du Portugal, considéré comme le deuxième maillon faible de la zone euro, reculaient à 5,247% contre 5,48% la veille et les taux à 2 ans à 3,895% contre 4,78%.

En Espagne et en Irlande, pays également surveillés pour leurs déficits élevés, les taux à 10 ans baissaient respectivement à 4,015% contre 4,05% jeudi soir et à 5,126% contre 5,297%.

L'agence de notation Standard and Poor's a dégradé mercredi d'un cran la note de la dette à long terme de l'Espagne (de AA+ à AA), après avoir abaissé mardi les notes grecque et portugaise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article