Léger rebond à la Bourse de Paris

Publié le par actubourse

Le CAC 40 repart modestement dans le vert aujourd'hui, après le fort recul de plus de 2% hier. Les investisseurs sont tétanisés par la possibilité d'une restructuration de la dette grecque, alors que les agences de notation se montrent désormais sévères pour de nouveaux pays comme l'Italie ou la Belgique. Côté sociétés, la Compagnie des Alpes a publié ses comptes semestriels (80% de son chiffre d'affaires) ce matin. Les différents changements de périmètre rendent compliquée l'analyse des chiffres, mais le bénéfice progresse à périmètre constant. Le titre est en recul.  (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

La séance sera marquée par plusieurs publications macroéconomiques, puisqu'après la confirmation ce matin d'un PIB allemand très solide au premier trimestre 2011, on suivra l'indice IFO à 10h00 outre-Rhin, avant les chiffres de l'immobilier neuf aux Etats-Unis cet après-midi.

WALL STREET

La place américaine a corrigé hier, affectée par les craintes relatives à la Zone Euro, qu'elles concernent la restructuration de la dette de la Grèce, l'Italie (après un avertissement de l'agence Standard & Poor's), la Belgique ou l'Espagne. Vendredi soir, l'agence Fitch avait déjà créé l'actualité en dégradant sa note de la Grèce. Cette actualité européenne a pris le dessus hier, en l'absence de statistiques outre-Atlantique. En clôture, le DJIA abandonnait 1,05% à 12.381 pts, tandis que le Nasdaq perdait 1,58% à 2.759 pts.

ECO ET DEVISES

Le programme du jour a débuté à 8h00 avec une nouvelle estimation du PIB allemand du 1er trimestre, ressortie conforme à la lecture précédente et aux attentes à +1,5%. En France, la conjoncture industrielle s'est légèrement dégradée selon les chefs d'entreprise interrogés en mai 2011 par l'Insee, dont l'indicateur synthétique du climat des affaires diminue de deux points à 107, mais reste supérieur à sa moyenne de longue période. A 10h00, on suivra l'IFO allemand de mai (consensus 113,7), puis à 11h00 aux commandes nouvelles à l'industrie de mars (consensus -1,1% m/m ; +12,8% y/y). Aux Etats-Unis, les statistiques de l'immobilier neuf en avril sont pour 16h00 (consensus 300.000 / +0,0%), en même temps que l'indice de la Fed de Richmond (consensus 9).

Sur le marché des changes, l'Euro est en repli à 1,4058 Dollar. Le baril a reculé hier à 110,75$ pour le Brent, et autour de 98,30$ pour le brut léger américain WTI (échéances juillet). L'once d'or est en progression à 1.516$.


VALEURS EN HAUSSE

* Vallourec (+0,53% à 86,45 Euros) : le spécialiste des solutions tubulaires haut-de-gamme a conclu un accord pour l'acquisition de Saudi Seamless Pipes Factory Company Limited "Zamil Pipes", la première société de transformation et de finition de tubes OCTG sans soudure en Arabie saoudite. Localisée à Dammam, Zamil Pipes se situe à proximité de la nouvelle unité de filetage VAM de Vallourec, actuellement en cours de construction et dont la mise en service est prévue pour le second semestre 2011. En complément de ce projet, l'acquisition de Zamil Pipes apportera à Vallourec des installations de traitement thermique et de filetage déjà opérationnelles d'une capacité de 100.000 tonnes de tubes par an. Le montant de la transaction s'élève à 135 Millions de Dollars. Elle est soumise à l'obtention d'autorisations réglementaires et devrait être finalisée au deuxième trimestre 2011.

* Bigben Interactive (+1,70% à 9 Euros) / ModeLabs (suspendue): ils vont s'unir, comme les deux entreprises l'avaient laissé entendre la semaine dernière, peu après la suspension de leurs cours de bourse respectifs. BigBen a déposé un projet d'offre mixte, comprenant une offre principale d'échange de 2 actions BigBen et une soulte de 9,30 Euros pour 7 actions ModeLabs apportée, et une offre subsidiaire, portant sur 5.850.000 actions ModeLabs maximum, à 4,40 Euros en numéraire. Les deux modes sont cumulables dans la limité du plafond précité.

* Arkema (+3% à 74 Euros) : une hausse alimentée par le relèvement de la recommandation d'HSBC de "neutre" à "surpondérer" sur le dossier, pour un objectif de cours porté selon nos informations de 70 à 86 Euros.


VALEURS EN BAISSE

* Areva (-1,24% à 30,25 Euros) : le groupe a racheté les 30% d'Areva Koblitz qu'il ne détenait pas. En 2008, il avait acquis 70% des parts de l'entreprise, spécialiste de solutions intégrées de biomasse pour la production et la production mixte d'électricité, avec une option pour acheter le reste des parts aux actionnaires minoritaires.

 

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/leger-rebond-a-la-bourse-de-paris.html

Commenter cet article