Le CAC 40 se replie à l'ouverture

Publié le par actubourse

Le début de semaine est relativement calme après plusieurs séances favorables ces derniers jours. Le CAC 40 cède quelques points dans les tous premiers échanges (-0,70%) mais reste au-dessus des 3400 points. Les investisseurs espèrent des évolutions en provenance de Grèce où l'on négocie toujours pied à pied entre gouvernement et investisseurs. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

Les dernières rumeurs laissent penser que les autorités ont accepté de nouveaux efforts représentant 1,5% du PIB pour satisfaire aux exigences internationales. Un point plus précis est attendu d'ici 11h00 ce matin. Du côté des sociétés, la semaine sera chargée en publications mais cette séance de lundi n'apportera que peu de chiffres. On citera cependant ceux de la banque suisse Julius Baer. Aux Etats-Unis, Anadarko, Hasbro ou Yum! Brands sont sur les tablettes.


WALL STREET

Wall Street a clôturé la semaine passée en forte progression, dopé par le rapport gouvernemental sur l'emploi. Après des statistiques mitigées de Monster, ADP ou Challenger pour janvier, concernant le marché du travail, le rapport officiel du Département au Travail a très agréablement surpris. Aucun économiste de la place n'avait en effet prévu les 243.000 créations de postes non-agricoles calculées par le gouvernement. Les opérateurs ont également salué l'ISM des services américains pour janvier, lui aussi largement supérieur aux attentes. Le DJIA bondit finalement de 1,23%à 12.862 pts, alors que le Nasdaq s'adjuge 1,61%, sur les 2.906 pts pour la première fois depuis l'année 2000 !


ECO ET DEVISES

Un seul indicateur aujourd'hui, avec les commandes d'entreprises de décembre en Allemagne à midi (consensus +1% m/m ; -0,4% y/y).

La parité euro / dollar atteint 1,3087 ce matin. Le baril de Brent de Mer du Nord se négocie 114,55$ et celui de brut léger américain WTI à 97,44$ pour l'échéance de mars. L'once d'or atteint 1.34$ (-0,2%).


VALEURS A SUIVRE

* Téléphonie : le feuilleton se poursuit autour de Free Mobile avec, cette fois, une contre-offensive de son concurrent SFR qui a pris sa plus belle plume pour écrire au régulateur des télécoms, l'ARCEP, et lui faire part de ses propres résultats de vérifications sur la qualité du réseau de Free, tendant à prouver que le gros des appels transite par le réseau en itinérance d'Orange. Dans ce courrier, SFR explique avoir mené plus de 3.000 pointages : "Il ressort des mesures réalisées que, même dans certaines communes réputées couvertes par Free Mobile, les appels ont transité majoritairement, voire quasi-exclusivement par le réseau en itinérance d'Orange. Il s'ensuit que la population résidant dans les zones où les appels émis transitent par le réseau d'Orange ne saurait en aucun cas être regardée comme couverte par le réseau de Free Mobile", souligne SFR.

* Ciments Français : au cours de l'exercice 2011, dans un contexte économique mondial difficile, les volumes vendus parle cimentier sont en légère baisse dans le ciment, une baisse plus sensible dans les granulats et une légère hausse dans le béton prêt à l'emploi. A périmètre historique, les volumes vendus sur l'ensemble de l'année sont en retrait de 1,4% dans l'activité ciment et clinker et de 5,2% dans les granulats. Pour le béton prêt à l'emploi, les volumes vendus sont en hausse de 1,9%. Dans le secteur du ciment, les ventes ont progressé en France, en Amérique du Nord, au Maroc et en Inde et ont baissé en Egypte en raison de la crise. Ainsi, le chiffre d'affaires consolidé pour le 4e trimestre 2011 s'élève à 903,2 Millions d'Euros. Il baisse de 3,9% par rapport à 2010. Le chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2011 s'élève à 3,886 Milliards d'Euros. Il baisse de 3,8% par rapport à 2010 (-1,4% à périmètre et taux de change comparables).

* Technip : le groupe a remporté deux contrats, d'une valeur de l'ordre de 100 Millions d'Euros, auprès de Tullow Ghana, pour la phase 1A du projet Jubilee, un champ offshore situé par 1.300 mètres de profondeur au large du Ghana. "Ces contrats couvrent le management de projet dans sa totalité, l'ingénierie, la fabrication et l'installation d'un nouveau riser flexible, de deux flowlines rigides, et de 11 conduites de courte longueur, ainsi que l'installation de deux collecteurs de production et 5 kilomètres d'ombilicaux", explique le groupe d'ingénierie pétrolière. L'installation offshore fera appel au Global 1200 et au Deep Pioneer, deux navires de la flotte de Technip, et devrait être achevée au deuxième semestre 2012.

 

.....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/le-cac-40-se-replie-a-louverture.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article