Le CAC 40 retrouve les 3000 points

Publié le par actubourse

Après une fin de semaine dernière encore très difficile, les marchés financiers vont tenter de se stabiliser dans une ambiance toujours aussi volatile à l'image de ce qui s'est passé à New-York vendredi soir. Le CAC 40 qui ouvrait sous les 3.000 pts, en repli de 0,80% regagne désormais 0,60% à 3.035 pts. Wall Street corrigeait de nouveau finalement en clôture vendredi, après avoir tenté sans succès un sursaut suite à sa sévère purge de la veille, provoquée par une batterie d'indicateurs économiques US déprimés. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)


Dans l'actualité des entreprises, après Dell, c'est Hewlett-Packard qui plombait l'ambiance, en chute de 20% suite à ses derniers chiffres et à sa nouvelle stratégie.
Le DJIA a reculé de 1,57% à la clôture à 10.818 pts, alors que le Nasdaq cédait 1,62% à 2.342 pts.
Ce matin, la chute de Tripoli et du régime de Kadhafi laisse les marchés plutôt prudents, et en particulier le baril de pétrole en très légère baisse seulement. Le rebond se concentre plus sur les valeurs financières qui regagnent 2 à 3% en moyenne...


ECO ET DEVISES

Le baril de pétrole WTI est plombé sur les 81$ ce lundi matin en Asie, alors que le marché suit de près la chute de Tripoli qui se déroule actuellement. Les rebelles ont en effet déferlé dans la nuit de dimanche à lundi sur la capitale libyenne désertées par les forces armées de Kadhafi. La rébellion contrôle désormais tous les quartiers de la capitale à l'exception du complexe de Bab al Aziziah où se trouve la résidence de Mouammar Kadhafi, selon Al Djazira. Le président Obama a déclaré cette nuit dans un communiqué que "la façon la plus sûre de mettre un terme au bain de sang est simple : Mouammar Kadhafi et son régime doivent reconnaître que leur règne est terminé. Kadhafi doit regarder la réalité en face, il ne contrôle plus la Libye... Il doit abandonner le pouvoir une fois pour toutes".
Rappelons que dans le sillage des places boursières, le baril de pétrole avait rechuté en fin de semaine dernière de plus de 5% sur le New York Mercantile Exchange. Comme pour les marchés actions, ce sont surtout les perspectives de ralentissement de la croissance économique mondiale qui inquiètent les opérateurs. Inquiétudes renforcées par la publication d'une vague d'indices de conjoncture pour le moins décevants outre-Atlantique... L'euro pointe stable ce matin à 1,4370/$ entre banques.


VALEURS EN HAUSSE

* Technicolor : remonte de 3% avec Crédit Agricole et Dexia

* Société Générale : +2%. Interrogé par le 'JDD', le patron de la SG, Frédéric Oudéa, estime que "la nervosité autour des valeurs bancaires peut durer au moins jusqu'à la publication des résultats du troisième trimestre, fin octobre, début novembre". Le dirigeant poursuit : "Nous aurons alors l'occasion de communiquer au marché que la banque n'a pas de problèmes de liquidités, que son activité est saine et que ses capacités d'investissement sont intactes".
Interrogé sur le risque d'OPA après la chute du secteur bancaire en général Bourse et du titre SG en particulier, M. Oudea a commenté : "Je ne vois aucun mouvement stratégique se profiler. A mon sens, il ne se passera rien dans l'Europe bancaire"..."La consolidation du secteur bancaire n'interviendra pas si la situation ne change pas. On ne devrait assister à aucun mouvement avant les deux ou trois ans à venir".

* Total : +2% suivi de Technip et d'Alstom

 

 

......

 

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/le-cac-40-retrouve-les-3000-points.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article