Le CAC 40 rechute de 1%

Publié le par actubourse

logo actubourse-copie-1

 

La Bourse française a mis fin à deux séances consécutives de rebond... Malgré un début de journée en territoire positif, l'indice parisien a rechuté dans l'après-midi après l'ouverture de Wall Street et la nouvelle hausse des cours du pétrole, pour clôturer en recul de 1,05% à 4.067 pts. A noter que le secteur bancaire a été très attaqué aujourd'hui. En Libye, le Colonel Kadhafi est de plus en plus isolé aussi bien face à son peuple que face à la communauté internationale qui semble se rapprocher d'une intervention militaire dans le pays. Wall Street corrige aussi de son côté, malgré un ISM manufacturier solide et après les propos de Ben Bernanke (président de la Fed) pourtant assez rassurants concernant l'inflation... (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

ECO/DEVISES

L'ISM manufacturier des Etats-Unis pour février 2011 est ressorti à 61,4 selon le rapport du jour, contre 61 de consensus et 60,8 rapporté un mois plus tôt. L'indice reste nettement supérieur à la barre des 50 indiquant l'expansion de l'activité manufacturière. Ainsi, l'indice PMI général augmente modestement de 0,6 point. L'indicateur des commandes nouvelles est pratiquement stable à 68 en février. L'indice de production progresse de 63,5 à 66,3. L'indice de l'emploi est également en hausse, passant de 61,7 à 64,5 entre janvier et février. L'indicateur des stocks recule à 48,8, contre 52,4. L'indice de prix est en légère augmentation à 82, contre 81,5 en janvier. L'indice du backlog de commandes s'apprécie à 59, contre 58 en janvier.

Selon le Département américain au Commerce ce mardi, les dépenses US de construction sur le mois de janvier 2011 ont reculé de 0,7% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus logé à -0,4% sur la période et une baisse de 1,6% en décembre (révisé de -2,5%). Les dépenses totales pour janvier 2011 atteignent donc 791,8 Mds$, soit une baisse de 0,7% par rapport au mois antérieur et une chute de 5,9% en comparaison de janvier 2010.

Ben Bernanke, le président de la Fed qui s'exprimait aujourd'hui devant le Comité bancaire du Sénat, a jugé que la poussée récente de l'inflation venue en particulier des prix du brut devrait être modeste et temporaire. Bernanke doit répondre aux inquiétudes concernant les effets du programme d'assouplissement monétaire "quantitatif" (QE) de la Fed sur les prix des matières premières. Par exemple, la hausse des prix de l'essence impacte désormais sur l'un des principaux postes de dépenses des Américains. Mais Bernanke continue de croire que l'évolution des prix des matières premières est dictée par les lois du marché. Ainsi, le président de la Fed refuse de voir un rapport direct entre les injections de liquidités massives et répétées de la Fed dans le système financier et cette récente flambée des "commodities". Bernanke assure également que la Fed sera attentive aux futurs développements relatifs à l'inflation, ce qui sous-entend qu'elle saura réagir à temps en cas de risque inflationniste trop évident. La Banque Centrale américaine s'engage à des niveaux de prix "bas et stables", à en croire le leader de la Banque.

Le baril de pétrole WTI repart à la hausse après une pause hier, et s'affiche ce soir à 98,30$. De son côté, l'Euro ressort ferme à 1,3810$


VALEURS EN HAUSSE

* Rémy Cointreau gagne 2,7%. Le groupe de spiritueux est entré en négociations exclusives avec la société EPI, propriété du groupe familial Descours, en vue de céder sa branche Champagne, qui comprend notamment les marques Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck.

* Essilor progresse de 1,7%. Le Groupe publiera demain matin ses résultats 2010.

* Vallourec remonte de 1,2% et enregistre ainsi une troisième séance consécutive de hausse.

* Sanofi-Aventis grimpe de 1,1% et affiche une quatrième séance de hausse.

* Neopost poursuit sa hausse de 0,9% avant le chiffre d'affaires annuel ce soir.

* PPR grimpe de 0,8% après une baisse de 0,9% hier.

* Casino termine stable. Le distributeur, dont le chiffre d'affaires 2010 s'est apprécié de 8,7% à 29,08 Milliards d'Euros, a fait progresser son EBITDA de 5,6% sur la période à 1,953 MdE (+2,4% après reclassement de la CVAE), soit une marge de 6,7% contre 6,9% un an avant. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 7,5% à 1,3 MdE (+2,6% hors CVAE) et maintient la marge à 4,5%. Enfin le bénéfice net part du groupe progresse de 3% à 559 ME. Le consensus de place visait un résultat opérationnel courant de 1,289 MdE et un bénéfice net de 548 ME. Sur l'exercice 2011, les objectifs sont de renforcer la part de marché en France, notamment sur les formats de proximité et de "hard discount", de faire progresser les marges de Leader Price / Franprix, de maintenir à l'international une croissance organique "élevée et rentable" et de céder 700 ME d'actifs.


 

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201102100091635/le-cac-40-rechute-de-1.html

Commenter cet article