Le CAC 40 préserve les 2800 points

Publié le par actubourse

Le CAC préserve les 2800 points dans les premiers échanges. Au cours du week-end, de nombreuses rumeurs ont circulé sur une recapitalisation des banques françaises, notamment dans la presse anglo-saxonne, mais elles ont été démenties. Les bancaires qui avaient ouvert dans le rouge, progressent désormais de plus de 1% et même de plus de 3% pour BNP Paribas, valeur du secteur la plus malmenée ces dernières séances. Parmi les rendez-vous macroéconomiques du jour, l'IFO allemand sera scruté avec intérêt, ainsi que les chiffres de l'immobilier neuf aux Etats-Unis. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

WALL STREET

Wall Street a rebondi vendredi, après son plongeon de la veille et en l'absence de nouvelles statistiques économiques. Dans l'actualité entreprises, Nike et KB Home ont publié leurs trimestriels, alors que Hewlett-Packard a confirmé les rumeurs de changement de "CEO". Les marchés restent fébriles, inquiets de la crise de la dette en Europe et de la santé financières des grandes banques, particulièrement en Europe. Les engagements du G20 ne semblent pas pour l'heure avoir rassuré les opérateurs, pas plus que l'opération de "twist" obligataire de la Fed dévoilée cette semaine qui aura laissé les amateurs de QE (assouplissement monétaire quantitatif) sur leur faim. Le DJIA se redressait de 0,35% à 10.771 pts, alors que le Nasdaq prenait 1,12% à 2.483 pts.

ECO ET DEVISES

L'indice IFO de septembre, qui mesure la confiance des investisseurs en Allemagne, sera dévoilé à 10h00 (consensus 106,5). Aux Etats-Unis, place à 16h00 aux chiffres de l'immobilier neuf en août (consensus 294.000 / -1,3%). A 16h30, les marchés prendront connaissance de l'indice de la Fed de Dallas (consensus -8). Enfin ce soir à 18h00, l'INSEE publiera les chiffres du chômage d'août en France.

Sur le marché des changes, l'Euro se négocie 1,3414 Dollar. Le baril de brut a reculé, et se traite ce matin 103,80$ pour le Brent de Mer du Nord et 79,86$ pour le brut léger américain WTI, pour l'échéance de novembre. L'once d'or a encore baissé, à recule à 1.631$.


VALEURS EN HAUSSE

* Dexia (+1% à 1,32 Euro) : le retour du spectre de la crise financière met l'établissement au pied du mur... Pour assurer son refinancement et sa survie, la banque franco-belge pourrait céder rapidement pour plus de 20 Milliards d'Euros d'actifs supplémentaires, selon 'Les Echos' du jour. Le spécialiste du crédit aux collectivités locales, qui fait face à des besoins de financement importants pour maintenir ses ratios de solvabilité, a déjà vendu près de 80 MdsE d'actifs en trois ans... Mais pour assurer sa viabilité, il est contraint d'accélérer le programme de cession de son portefeuille d'actifs toxiques hérités de la crise (près de 120 MdsE) et pourrait donc vendre rapidement plus de 20 MdsE d'actifs logés dans son portefeuille obligataire, écrit le quotidien économique. En revanche, " il est totalement exclu de faire reprendre à un actionnaire de la banque, que ce soit la Caisse des Dépôts ou un autre, le portefeuille hérité de la crise ", a assuré une source proche de Dexia. Au deuxième trimestre 2011, Dexia avait provisionné 1,8 MdE pour faire face à des pertes sur ses cessions d'actifs et au risque d'un défaut partiel de la Grèce. Un montant qui pourrait encore augmenter si les conditions de marché continuent de se dégrader. Par ailleurs, la presse évoque aussi ce matin l'hypothèse, récurrente, d'une externalisation par Dexia de son portefeuille de 80 MdsE de prêts aux collectivités locales... Selon 'Le Figaro' daté de samedi, Dexia, la Caisse des Dépôts et La Banque Postale travailleraient ainsi à la création d'une nouvelle banque publique des collectivités locales, sous l'égide de l'Etat. La Banque postale et la Caisse des dépôts détiendraient ensemble la société, dont Dexia pourrait demeurer un actionnaire. Les modalités d'un tel montage seraient toutefois encore loin d'être arrêtées, selon un proche du dossier...

* AXA (+0,66% à 8,36 Euros) : le groupe a finalisé la cession de ses actifs canadiens d'assurance dommages et vie, épargne, retraite à Intact Corporation financière pour un montant total de 2,6 Milliards de Dollars Canadiens en numéraire (soit environ 1,9 Milliard d'Euros). De plus, AXA pourra recevoir jusqu'à 72 ME en paiement différé conditionné à l'atteinte de mesures de profitabilité sur une période de 5 ans. L'opération permet à l'assureur de dégager une plus-value exceptionnelle d'environ 0,9 MdE, qui sera comptabilisée en résultat net.


VALEURS EN BAISSE

* LVMH (-1,42 à 103,95 Euros) : la société est d'ores et déjà en mesure de détenir plus de 95% de Bulgari à l'issue de son offre publique, qui lui a permis de récupérer 31,31% du capital de la maison de luxe italienne. Ajouté à ce que l'entreprise française détient déjà, elle sera bientôt à la tête de 98,09% du capital de Bulgari. Le transfert des actions aura lieu le 28 septembre prochain, date de paiement du prix de l'offre, soit 12,25 Euros par action, par l'initiateur. Une offre de retrait sera lancée sur les dernières actions encore en circulation. La transaction a représenté pour LVMH un montant de 4,3 Milliards d'Euros, dont 1,9 MdE en titres et 2,4 MdsE en numéraire. Le groupe transalpin a dégagé en 2010 un chiffre d'affaires de 1,06 MdE pour 155,7 ME d'EBITDA et 38 ME de bénéfice net.

 

 

.....

 

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/le-cac-40-preserve-les-2800-points.html

Commenter cet article