Le CAC 40 enfonce les 3000 points

Publié le par actubourse

L'indice français a ouvert sous ce seuil psychologique ce matin. Les investisseurs ne font aucun cas de l'information selon laquelle la BCE pourrait prêter de l'argent au... FMI, qui ensuite financerait le FESF... Un mécanisme complexe permettant toutefois de s'affranchir des règles strictes concernant le fonctionnement de l'organe européen. Mais pour l'instant, il ne s'agit que d'hypothèses, en aucun cas d'information confirmée. (Finance plus, édité par lerevenu.com)

Hier, les taux sur les obligations à 10 ans des principaux pays de la zone euro atteignaient des niveaux de nouveau très élevés. L'écart avec le Bund 10 ans de l'Allemagne se creusait toujours plus. La séance du jour sera très calme en termes de publications d'entreprises, mais aussi au niveau des indicateurs macroéconomiques. On suivra cependant cet après-midi aux États-Unis l'annonce de l'indice des indicateurs avancés du mois d'octobre.

 

WALL STREET

Wall Street a clôturé en nette baisse jeudi soir, dans un marché nerveux, une fois encore plombé par la crise de la dette en zone euro et les craintes sur l'Italie, mais aussi l'Espagne et même la France... Pourtant, outre-Atlantique, les derniers chiffres de l'emploi et de l'immobilier sont ressortis plus solides que prévu. En revanche, l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie s'est affiché sous les attentes. Le DJIA a fini en baisse de 1,13% à 11.770 pts, et le Nasdaq a chuté de 1,96% à 2.587 pts.

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, place à 16h00 à l'indice des indicateurs avancés d'octobre (consensus +0,6%).

Sur le marché des changes, la parité euro / dollar atteint 1,3478. Le baril de Brent se négocie en forte baisse à 108,24$ et celui de brut léger américain WTI à 98,71$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or est en repli à 1.722$.


VALEURS EN HAUSSE

* Alcatel-Lucent : les actionnaires du groupe seraient à bout de patience... Face aux difficultés de la direction à redresser durablement les résultats de l'équipementier télécoms, les grands investisseurs feraient pression sur le conseil d'administration pour qu'il remplace le directeur général Ben Verwaayen, écrit 'Deal Journal', un blog publié par le 'Wall Street Journal'. Alcatel Lucent avait surpris les marchés le 4 novembre en abaissait son objectif de bénéfices pour 2011, envoyant le titre au tapis. Le cours d'Alcatel Lucent a désormais perdu environ les deux tiers de sa valeur depuis le mois de juillet dernier. Alcatel a ainsi renoncé à son objectif de dépasser cette année 5% de marge opérationnelle ajustée, pour viser un chiffre situé "autour de 4%". "Pour le restant de l'année 2011, compte-tenu des incertitudes du marché, et des investissements sélectifs de la part de nos clients, en particulier en Europe, nous nous attendons maintenant sur cette région à des revenus plus faibles que ceux initialement prévus au quatrième trimestre 2011", avait alors expliqué Ben Verwaayen. Citant des sources proches du dossier, le 'Deal Journal' affirme ce matin que le conseil d'administration aurait déjà contacté des personnalités extérieures au groupe, mais soulignent qu'en cas de changement de patron, Stephen Carter, qui dirige la région EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) d'Alcatel Lucent serait un des candidats les plus crédibles.

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/le-cac-40-enfonce-les-3000-points.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Trader 22/11/2011 18:08

Remplacer le président d'Alcatel une mesure contestable, mais qui pourrais avoir une influence sur le cour de l'action. A voir, pourquoi pas.

actubourse 22/11/2011 18:15



C'est toujours un peu la même chose !!  tout se déroule pas comme prévu donc on se libère du capitaine du navire .


 


*En effet c'est une mesure plutôt contestable!


En espérant pour les actionnaires que l'effet sera bénéfique à CT


 


Cordialement