Le CAC 40 enfonce les 3000 points

Publié le par actubourse

Cette fin de semaine ressemble beaucoup aux pires séances des 10 et 11 août. Les marchés européens ont effet capitulé ce matin au lendemain d'une séance déjà catastrophique mais semblent se reprendre en milieu de journée. Le CAC40 est donc revenu proche de ses récents points bas à 2.947 points ce matin (sous les 2.900 le 11 août) perdant alors plus de 4%, soit 10% en deux jours. Une douzaine de 12 valeurs du CAC40 ont d'ailleurs signé des plus bas d'un an au moins ce matin. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)


Vers 12h, la baisse se modère (-2,5%) avec un CAC 40 autour de 3.000 points. Des secteurs comme l'automobile ou le pétrole restent massacrés tandis que la volatilité est de nouveau exacerbée sur les banques sur des craintes de difficultés de refinancement de certains établissements alors que le marché interbancaire semble de nouveau se gripper. Les investisseurs n'auront rien à craindre des statistiques américaines aujourd'hui : il n'y en a pas sur l'agenda ! L'once d'or se traite encore en vive hausse, au-dessus des 1.850$ pour la première fois de son histoire.


VALEURS EN HAUSSE

* Natixis résiste, seule hausse significative du CAC40 à 2,95 Euros (+1,8%) après un plus bas de 2,78 Euros dans la matinée. Un analyste de la place soulignait ce matin dans une étude que le dossier est relativement défensif dans le secteur, du fait d'une faible exposition aux pays d'Europe en difficultés, la rationalisation qu'elle a engagée après ses déboires et une maison-mère puissante. Une autre bancaire se distingue, Dexia gagne 2,8% à 1,61 Euro.

* Lafarge et EDF pointent en légère hausse de 0,3% de même qu'Essilor grâce à son statut défensif.


VALEURS EN BAISSE

* Vallourec perd plus de 4% à 55 Euros, Technip 3,8% à 57,7 Euros, Total 3% à 31,6 Euros. Le baril de brut a plongé avec les marchés, à 105,90$ pour le Brent de Mer du Nord et à peine 80 $ pour le brut léger américain WTI, pour l'échéance d'octobre.

* Comme la semaine dernière, le secteur automobile amplifie les écarts avec Peugeot sur un nouveau plus bas de 18,1 Euros (-4,5%) et sa filiale Faurecia désormais sous les 18 Euros (-4%). Les deux titres viennent de perdre 40% depuis la fin juillet. Valeo (-34% depuis la fin juillet) Michelin (-30%) et Renault (-35%) figurent aussi parmi les plus fortes baisses du jour, tous ces groupes évoluant sous leurs points bas des 10 et 11 août. Un secteur qui avait pourtant fortement rebondi ces derniers jours avec l'avantage de bénéficier de la correction des prix des matières premières et du pétrole...

* BNP Paribas reperd aussi 4% sous les 33 Euros et le Crédit Agricole résiste davantage avec un repli de 1% à 6,15 Euros.

* Wendel chute de 6% à 51 Euros, portant à plus de 33% sa baisse en un mois. Comme toutes les sociétés de portefeuille, le dossier est doublement pénalisé par la chute généralisée, qui pèse sur son propre cours mais aussi sur ceux de ses participations. Un dossier comme Saint Gobain (-3% à 31 Euros), auquel Wendel est lourdement exposé, a ainsi cédé près de 23% depuis la mi-juillet...

* France Telecom n'est pas épargné, en baisse de plus de 3% à 12,3 Euros.

 

Finance Plus, édité par Le Revenu ....http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/le-cac-40-enfonce-les-3000-points.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article