La revue matinale de Forex.fr du 7 avril 2011

Publié le par actubourse

Écrit par Bertrand Raynier - Forex.fr
Jeudi, 07 Avril 2011 00:00
Commission-europeenneBilan de la séance du 6 avril 2011

- L'euro au-dessus de 1.43 dollar en dépit de la crise obligataire

- Les devises émergentes toujours à des plus hauts

- Le Portugal reconnaît qu'il a besoin de l'aide internationale

La monnaie unique européenne a atteint un plus haut depuis près de 14 mois, grimpant au-dessus de 1.43 dollar, à l'approche de la réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE. L'éventualité d'un accroissement du différentiel de taux entre les deux bords de l'Atlantique a pour tendance de favoriser mécaniquement l'euro. Face au yen, l'euro a aussi accru sa hausse, gagnant presque 2 yens en l'espace de 24 heures.

En fin de soirée, le gouvernement du Premier ministre Socrates a reconnu devant la presse que le Portugal doit faire appel à l'aide international mais aucun montant n'a pour l'instant été évoqué.

Dans un contexte de forte hausse des marchés matières premières, le billet vert a atteint des plus bas face au dollar australien et au dollar canadien, sachant qu'en plus la Fed risque, vraisemblablement, de poursuivre sa politique monétaire accommodante. La hausse de l'Aussie fut de l'ordre de 1.2% tandis que celle du loonie fut de 0.7%.

Profitant de bons indicateurs économiques, le franc suisse s'est considérablement repris, enregistrant hier l'une des meilleures performances face à l'USD. La hausse du franc suisse fut de l'ordre de 0.8% suite aux chiffres de l'inflation. En effet, les prix à la consommation dans la Confédération ont augmenté de 1% sur un an selon l'Office fédéral des statistiques, soit nettement plus que les prévisions qui tablaient sur une croissance annuelle de 0.5%.

Les évènements à ne pas manquer le 7 avril 2011 – L'actualité du marché des changes sera dominée aujourd'hui par les banques centrales, à savoir la BoJ, la BCE et la BoE. Vu le niveau actuel des taux au Japon, la BoJ devrait simplement annoncer de nouvelles mesures, notamment dans le domaine du crédit, afin de relancer la machine économique dans l'archipel qui a été durement frappée par le tremblement de terre du 11 mars dernier.

La BoE sera également scrutée de près bien que les investisseurs ne s'attendent aucunement à une hausse des taux. Cependant, confrontée à une reprise poussive et à une inflation en hausse constante, la Banque d'Angleterre dispose de marges de manoeuvre extrêmement minces.

...

.

 

http://www.forex.fr/analyse-technique-forex/3494-la-revue-matinale-de-forexfr-du-7-avril-2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article