La régulation des opérateurs options binaires

Publié le par actubourse

Écrit par Administrator
Lundi, 20 Juin 2011 00:00
Options-Binaires-en-Ligne_26018_imageLe secteur des options binaires est en plein essor depuis le début de l'année en France, nombreux étant les opérateurs qui se sont lancés dans des opérations de démarchage vis à vis des investisseurs français.

Cependant, comme nous l'avons déjà souligné ici, les options binaires font l'objet d'une réelle absence de régulation, aussi bien en France, qu'au niveau de l'Union Européenne. Récemment, le régulateur français s'est emparé du dossier, publiant une liste non définitive d'une dizaine d'opérateurs spécialisés dans les options binaires qui n'ont pas le droit de proposer leurs services financiers en France, ne s'étant pas signalés auprès des autorités compétentes. Cependant, la mise en place d'une réglementation dans le domaine des options binaires n'est pas officiellement d'actualité à Paris et encore moins à Bruxelles.

Pourtant, plusieurs opérateurs européens, comme le courtier chypriote StartOptions, militent depuis plusieurs mois auprès de la Commission Européenne afin de mettre en place un règlement dans le domaine qui permettrait de faire le tri entre les courtiers en ligne autorisés et ceux qui ne le sont pas et surtout, pour mieux protéger les investisseurs.

Pour ainsi dire, du fait de la nouveauté des options binaires, aucune réelle régulation n'a été mise en place. Les autorités régulatrices n'en sont qu'aux balbutiements dans ce domaine et ce sont les autorités australiennes qui sont le fer de lance d'une régulation du secteur. En effet, la très stricte Australian Securities and Investments Commission (ASIC) est la première institution chargée de la réglementation des marchés financiers à s'attaquer aux options binaires en fournissant quelques autorisations à des courtiers en ligne spécialisés. Parmi eux, la société Market Punter Pty Ltd qui possède la marque Tradesmarter dont le logiciel de trading est notamment utilisé par StartOptions. Au niveau du Vieux-Continent, seule la Financial Service Authority (FSA) britannique a aussi effectué des démarches dans le même sens que l'ASIC.

Enfin, outre-Atlantique, où le phénomène des options binaires est relativement modeste avec la présence de très peu d'opérateurs spécialisés sur le sol américain, la CFTC et la NFA ont contraint à une mise en conformité rapide des courtiers options binaires. Ainsi, interdiction est désormais faite d'offrir la possibilité de trader sur les options binaires sur les marchés des changes et des matières premières. Seule reste la possibilité de trader sur les indices boursiers.

....

 

 

http://www.forex.fr/newslist/3740-la-regulation-des-operateurs-options-binaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Luc 02/04/2013 13:05

Bonjour! Il est vrai, il existe tout un tas de plateformes non conformes a la régulation francaise ou européenne. Il serait bon de savoir que l'on peux se renseigner plus sur ce phénomene apellé
les options binaires en lisant les articles sur www.10option. fr ou tout est expliqué, y compris sur les plateformes qui possendent une license. Voila, merci pour moi!