La crise de la dette irlandaise frappe l'Espagne et l'Italie

Publié le par actubourse

Écrit par Bertrand Raynier - Forex.fr   
Vendredi, 12 Novembre 2010 09:12
Drapeau-europe-300x212- Signes de propagation de la crise de la dette en Europe. Les ministres européens vont probablement faire un communiqué commun à Séoul pour rassurer les marchés

- Les discussions au G20 s'avèrent tendues, surtout entre chinois et américains, mais des compromis semblent avoir été atteints concernant la balance commerciale et les taux de change. Les discussions se poursuivent aujourd'hui

- Les marchés actions sont en baisse à l'image de l'EUR/USD

La crise de la dette souveraine continue de se développer, les spreads irlandais s'élargissant considérablement et, désormais, des signes de contagion sont perceptibles concernant l'Espagne et l'Italie. Les spreads espagnols sont à des niveaux aussi élevés en ce moment que lors de la crise du printemps derniers. Il est probable, selon le porte-parole d'Angela Merkel, que les ministres européens vont faire un communiqué aujourd'hui à Séoul afin d'apaiser l'inquiétude sur le marché obligataire. Sachant que le contagion exacerbe les tensions, il est probable que la pression devienne de plus en plus forte pour que Bruxelles vienne en aide à Dublin. Selon plusieurs analystes, une aide pourrait intervenir d'ici à la fin de l'année prochaine.

Au G20 de Séoul, des progrès ont été réalisés sur deux thèmes: la balance commerciale et les taux de change. Les travaux d'aujourd'hui vont porter surtout sur la nécessité d'avoir une balance commerciale équilibré, alors que le président Lula s'est inquiété lors d'une conférence de presse du fait que les pays dévéloppés ne cherchent pas à accroître la consommation intérieure pour relancer la croissance mais vise uniquement sur les exportations. De plus, les responsables présents à Séoul affirment que les chefs d'Etat et de gouvernement sont tombés d'accord sur la nécessité d'éviter les dévaluations.

Sur le marché des changes, le sommet du G20 est passé inaperçu jusqu'à présent. L'EUR/USD a nettement décliné au cours de la séance d'hier en raison des signaux négatifs envoyés à partir du marché obligataire européen. Les devises scandinaves sont également désormais touchées par ces inquiétudes puisqu'elles se sont affaiblies au cours de la nuit. Le CHF, présenté comme une valeur refuge, se trouve à des plus hauts en revanche.

Crise obligataire et G20 pour cette fin de semaine

Le menu de la journée d'aujourd'hui est presque inchangé par rapport à celui d'hier avec, en plat principal, le G20 et la crise obligataire européenne. Le communiqué du G20 sera publié ce soir mais il ne faut pas s'attendre à un miracle, ce sera un texte de consensus qui aura un impact extrêmement limité sur les changes. Plusieurs données économiques viendront agrémenter ce menu, à commencer par le PIB de la zone euro qui devrait confirmer un ralentissement de la croissance. L'Allemagne devrait toujours afficher de bonnes performances alors que la Grèce et l'Espagne pourrait connaître une baisse de la croissance par rapport au trimestre précédent. Enfin, au niveau des données économiques, n'oubliez pas de consulter les résultats de l'indice de confiance de l'Université du Michigan.

....

 

http://forex.fr/analyse-technique-forex/2939-la-crise-de-la-dette-irlandaise-frappe-lespagne-et-litalie

Commenter cet article