La Bourse de Paris termine en nette hausse

Publié le par actubourse

La Bourse de Paris a encore vécu une séance de forte volatilité variant de quasiment +3% à -3% pour terminer à 3.090 pts, en hausse de 2,89%. Le sursaut essentiellement observé dans l'après-midi a été aidé par Wall Street et des rumeurs de suspension des ventes à découvert sur le marché parisien afin de calmer la spéculation, en particulier sur le secteur bancaire après le "mini krach" de la veille sur la Société Générale. Wall Street rebondit aussi vivement ce soir, malgré les inquiétudes persistantes sur le secteur bancaire, les craintes de retour en récession et les risques relatifs aux dettes souveraines. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

Les dernières statistiques de l'emploi et du déficit commercial sont ressorties contrastées aux Etats-Unis. Dans l'actualité entreprises, Cisco flambe de 16% alors que le groupe a délivré des comptes supérieurs aux attentes et dope ainsi le Nasdaq qui reprend actuellement 3,1% à 2.456 pts. Le Dow Jones grimpe de 2,5% à 10.995 pts.

ECO ET DEVISES

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont reculé de 7.000 pour la semaine close au 6 août pour s'établir à 395.000. Un chiffre meilleur que prévu puisque le consensus Bloomberg tablait sur 405.000 nouvelles demandes.
La moyenne à quatre semaines atteint 405.000 pour la période terminant le 6 août. Un chiffre en baisse de 3.250 par rapport à la semaine précédente.
Le taux de chômage indemnisé lors de la semaine close le 30 juillet atteint 2,9%, en repli de 0,1% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de chômeurs indemnisés sur la même période s'établit à 3,69 millions, en baisse de 60.000 par rapport à la semaine précédente.

Selon le Département américain au Commerce, le déficit commercial des Etats-Unis pour le mois de juin 2011 est ressorti à 53,1 Mds$ environ, contre 48 Mds$ de consensus et 50,8 Mds$ en mai (révisé de 50,2 Mds$). Ainsi, le déficit s'est creusé de 4% en juin, au plus haut depuis octobre 2008. Les imports ont décliné de 0,8% et les exports ont chuté de 2,3%, leur plus large baisse depuis deux ans.

A noter que Nicolas Sarkozy rencontrera Angela merkel mardi prochain afin de parler de gouvernance de la zone euro. De quoi redonner quelques espoirs au marchés et stabiliser la monnaie unique sur les 1,42/$ entre banques.


VALEURS EN HAUSSE

* Veolia Environnement : +10% avec STMicro, suivi de Derichebourg et de Maurel & Prom

* Alcatel-Lucent gagne 7%. Cisco a déjoué les pronostics hier soir après la clôture américaine, en dévoilant de bons trimestriels alors que les marchés craignaient une mauvaise surprise liée aux réductions d'investissements dans le secteur des télécommunications aux Etats-Unis. Les revenus, 11,2 Milliards de Dollars, ont dépassé légèrement les attentes, tandis que le bénéfice net, en dépit d'une baisse, est au-delà des projections de Wall Street. Post-séance à Wall Street, l'action du spécialiste des routeurs réseaux gagnait plus de 10%, favorisée il est vrai par la forte volatilité actuelle des marchés. La publication est de nature à rassurer sur Alcatel-Lucent, l'un des concurrents de l'entreprise américaine, chahuté ces dernières semaines en bourse sur des craintes de ralentissement aux Etats-Unis, d'où le groupe tire une partie conséquente de ses profits, notamment en ce qui concerne ses activités à forte marge.

* Soitec : remonte de près de 7%, suivi de Ciments Français, Renault, et Natixis

* Michelin : +5% avec Capgemini, Schneider, Alten, Altran

* Vallourec reprend 5%. Les analystes de Goldman Sachs ont identifié une liste de valeurs ayant été injustement emportées par le récent "krach" des deux dernières semaines, ce qui crée des points d'entrée intéressants dans une optique de long terme. Une valeur française en fait partie : Vallourec. Vallourec est en effet dans la liste des valeurs préférées de Goldman Sachs avec un objectif de cours de 113 Euros à 12 mois.

* Crédit Agricole : +5%. Crédit Agricole sera la dernière grande banque française à publier ses comptes du premier semestre, ce sera jeudi 25 août. Crédit Agricole a déjà indiqué que la perte attendue chez sa filiale grecque Emporiki, ainsi que la dépréciation du goodwill et la participation au plan de soutien à la Grèce auront un impact sur le résultat net consolidé du deuxième trimestre 2011 de l'ordre de 850 ME. Le résultat net part du groupe de Crédit Agricole demeurera quand même positif au deuxième trimestre 2011.

* Seb : +4% en compagnie de Bouygues, EADS, AXA, Peugeot, LVMH, Saint-Gobain et Eurotunnel

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-bourse-de-paris-termine-en-nette-hausse.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article