La Bourse de Paris retombe sous 3900 points

Publié le par actubourse

Déjà mal orienté en début de séance, tiré vers le bas par les bancaires dans le sillage des nouvelles craintes concernant le dossier des dettes de la Zone Euro (Grèce...), le CAC40 a chuté dans l'après-midi après l'abaissement de la perspective de notation des Etats-Unis de la part de S&P. L'indice parisien a ainsi été projeté sous les 3.900 pts après cette annonce. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

Il faut dire que celle-ci intervient dans un environnement déjà déprimé, et a clôturé en forte baisse de 2,35% à 3.881 pts ! A noter qu'aucune valeur du CAC40 n'a fini en territoire positif aujourd'hui... De son côté, Wall Street s'affiche aussi en vif déclin ce lundi alors que Citigroup tente de rester stable sur le Nyse après sa publication trimestrielle.

ECO/DEVISES

Les banques avaient déjà tiré les marchés à la baisse la semaine dernière et cette tendance s'amplifie donc encore ce lundi avec des inquiétudes de plus en plus fortes sur la situation de la Grèce. Depuis que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schaüble, a évoqué la semaine dernière une possible restructuration de la dette d'Athènes, les marchés commencent à intégrer le risque de pertes sur leurs avoirs en obligations d'Etat grecques. Malgré les démentis formels et répétés ce week-end, de la part du FMI et du ministre des Finances grec George Papaconstantinou, beaucoup d'analystes jugent inévitable une défaillance du pays, ce qui risquerait de créer un précédent pour l'Irlande, voire pour le Portugal...

L'agence Standard & Poor's a par ailleurs annoncé ce lundi qu'elle confirmait sa notation souveraine Triple-A sur les États-Unis... Cependant, S&P a créé une grosse émotion en plaçant sa perspective de notation à "négative". Ces implications négatives traduisent la possibilité d'une dégradation ultérieure du fameux "AAA" américain.

Le pétrole s'échange désormais en baisse à 106$ le baril WTI, alors que la parité Euro/Dollar ressort tendue à 1,42 entre banques.


VALEURS EN HAUSSE

* Aucune hausse sur le CAC40.

* Sur le SRD, Thermador a gagné 1,9% avec Dassault Aviation (+1,8%), Transgene (+1,6%) ou encore Groupe Crit (+1,3%).


VALEURS EN BAISSE

* Les financières chutent lourdement ce lundi. En première ligne, Axa plonge de 5,7% avec Crédit Agricole (-4,8%), Société Générale (-3,8%), BNP Paribas (-2,8%) ou encore Natixis (-3,8%).

* Peugeot cède 2,7%. PSA Peugeot Citroën a précisé ce lundi au salon automobile de Shanghai que sa nouvelle co-entreprise en Chine avec le constructeur China Chang'An Automobile Group produira à Shenzhen 200.000 voitures dans une première étape. Cette joint-venture, la deuxième en Chine avec celle initiée avec DonFeng depuis 1992, reste en attente de l'approbation des autorités chinoises. Elle permettra à PSA de lancer sa ligne Citroën DS en Chine. La DS5, révélée aujourd'hui en avant-première mondiale au salon de Shanghai, sera la première représentante de ce segment haut de gamme sur le marché chinois. PSA ambitionne d'atteindre une part de marché de 8% en Chine d'ici 2020 contre 3,3% en 2009.

* Total cède 2,5%. Crédit Suisse a adopté une recommandation négative à "sous-performance" sur Total (neutre auparavant) dont l'objectif de cours est abaissé de 49 à 46,5 Euros. Crédit Suisse pense que Total rentre dans un cycle défavorable où les investissements vont être importants et limiter les cash flow pendant une durée estimée à 4 ans au moins.

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-bourse-de-paris-retombe-sous-3900-points.html

Commenter cet article