La Bourse de Paris repart en baisse

Publié le par actubourse

Après une belle séance vendredi, alimentée par les bons chiffres de l'emploi américain, la Bourse de Paris a fait marche arrière ce lundi, pénalisée par les nouvelles craintes relatives à la zone euro... La rumeur de vendredi soir, évoquant une possible sortie de la Grèce de l'euro, a été démentie a plusieurs reprises ce week end, mais la monnaie unique a poursuivi sa correction, désormais sur les 1,426$, alors que l'agence S&P a remis de l'huile sur le feu cet après-midi en dégradant une fois encore la note de la Grèce, craignant une restructuration de la dette du pays... Ces nouvelles annonces ont principalement pesé aujourd'hui sur le secteur bancaire. En l'absence de statistiques économiques, Wall Street tourne autour de l'équilibre en ce début de semaine... (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

ECO/DEVISES

Standard & Poor's Services a donc annoncé avoir de nouveau dégradé la note souveraine grecque de "BB-"à "B". La notation reste sous surveillance avec implications négatives, situation où elle se trouve depuis le 2 décembre 2010. "La dégradation reflète notre point de vue selon lequel le sentiment croissant parmi les principaux créanciers de la Grèce de la zone euro est d'étendre les échéances de paiement des 80 Milliards de prêts bilatéraux mis en place par la Commission européenne. Dans le cadre d'une telle extension, nous pensons que les gouvernements créanciers de la zone euro demanderont probablement un traitement équitable des créanciers commerciaux sous la forme d'obligations de même échéance", a expliqué l'agence dans un communiqué.

L'Euro reste sous pression face au Dollar avec une parité de 1,4260. Le pétrole WTI reprend pour sa part quelques forces après la vive correction de la semaine dernière, pointant juste au-dessus des 100$ le baril.


VALEURS EN HAUSSE

* Sur le SRD, Rodriguez remonte de 14,5% avec Groupe Partouche (+7,4%) ou encore Haulotte Group (+4,2%).

* Arkema reprend 4%. Arkema a annoncé des hausses de prix de 8 à 15% sur ses gammes de polyamides Rilsan polyamide 11, Rilsamid polyamide 12 et Pebax applicables à compter du 1er juin 2011 ou dès que les contrats particuliers le permettront. Le montant des hausses sera différencié selon les lignes produit, les grades et les régions. "Ces hausses de prix sont liées à l'augmentation sans précédent des coûts des matières premières, de l'énergie et des transports, que les efforts de productivité et les ajustements de prix antérieurs n'ont pu compenser", explique le chimiste.

* Alcatel-Lucent grimpe de 3,8% après la séance très agitée de vendredi où la publication des comptes du premier trimestre avait donné lieu à de nombreux arbitrages tant les attentes étaient élevées. Le titre bénéfice ce lundi de plusieurs relèvements d'objectif de cours. Oddo (à l'achat) est passé de 4,2 Euros à 5 Euros après relèvement de ses estimations de résultats 2011 et 2012. Nomura reste neutre avec un objectif réévalué de 3,2 Euros à 3,9 Euros. Nomura aussi a relevé ses prévisions de résultats mais fait partie des bureaux d'analyses restant prudents face à la dépendance d'Alcatel-Lucent aux revenus des Etats-Unis.

* Eurofins Scientific gagne 3,7%. Le premier trimestre 2011 a été marqué par un redressement de la rentabilité, avec des revenus en hausse de 10,2% à 164,3 Millions d'Euros et une marge d'EBITDA passée de 7 à 10,5%. Le résultat brut d'exploitation de la période ressortait à 6,6 ME contre 0,8 ME précédemment, et le bénéfice net à 1,7 ME, alors que la société était en pertes de -2,5 ME un an avant. En données "normalisées", Eurofins précise que sa marge d'EBITDA aurait atteint 10,8% contre 8,9%, et que son excédent brut d'exploitation aurait quasiment doublé à 7,1 ME. Alors que ce trimestre est "traditionnellement le plus faible de l'année", la rentabilité est en hausse, souligne le management, "grâce au solide rebond des ventes d'une part et aux retombées positives des programmes d'investissement et de réorganisation finalisés à la fin de l'année 2010 d'autre part". "La forte progression des marges reflète la capacité du groupe à tirer profit de son momentum de croissance et laisse présager une bonne dynamique pour le reste de l'exercice", ajoute-t-il. La société confirme viser 1 MdE de revenus et 21% de marge d'EBITDA d'ici 2013.

* Certaines pétrolières rebondissement telles que Bourbon (+3,7%), CGG Veritas (+2,8%) et Technip (+1,2%). Technip va fournir des services et du matériel à Statoil dans le cadre d'un contrat de 55 Millions d'Euros pour le développement du champ Vigdis NE, situé en mer de Norvège, par une profondeur d'eau de 220 à 310 mètres. L'entreprise française sera en charge de l'assemblage et l'installation de "flowlines", l'installation d'équipements sous-marins et l'installation et le raccordement des terminaisons, des "jumpers" et des ombilicaux.

 

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-bourse-de-paris-repart-en-baisse.html

Commenter cet article