La Bourse de Paris repart de l'avant

Publié le par actubourse

Le CAC 40 prend finalement le chemin de la hausse ce matin, en dépit de la consolidation marquée de Wall Street hier soir. L'Asie s'était aussi affranchie de la mauvaise performance américaine avec un rebond à Tokyo (+0,7%) ce matin. Après une série de mauvaises statistiques macroéconomiques aux Etats-Unis, avec en point d'orgue d'inquiétants chiffres du chômage vendredi, les regards se tourneront ce soir vers le patron de la banque centrale américaine, Ben Bernanke, qui doit prononcer ce soir un discours. Hier, le président de la Fed de Dallas a secoué le marché américain en estimant que la Fed a suffisamment fait pour aider la reprise. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

WALL STREET

Wall Street a encore reculé hier, après avoir déjà corrigé en fin de semaine dernière du fait de chiffres très décevants de l'emploi aux États-Unis (seulement 54.000 créations de postes non-agricoles en mai et 9,1% de taux de chômage). Le DJIA abandonnait en fin de parcours 0,50% à 12.090 pts, tandis que le Nasdaq reculait de 1,11% à 2.703 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe ce matin, place aux ventes de détail Zone Euro en avril (11h00 : consensus +0,3% m/m ; +0,0% y/y), et aux commandes d'entreprises d'avril en Allemagne (12h00 : consensus +2,1% m/m ; +9,1% y/y). Aux Etats-Unis, les chiffres du crédit à la consommation sont prévus à 21h00.

Sur le marché des changes, l'Euro se négocie 1,4593 Dollar ce matin. Le baril a poursuivi son recul à 113,83$ pour le Brent et à 98,38$ pour le WTI (échéances juillet). L'once d'or, en dépit d'un retrait de -0,5%, se négocie à 1.545$.


VALEURS EN HAUSSE

* Ubisoft signe la plus forte hausse du SBF 120 après une conférence appréciée à l'E3

* Saint-Gobain : le groupe tricentenaire lance les opérations d'introduction en bourse de sa filiale de conditionnement en verre Verallia. La fourchette indicative de prix de l'offre est comprise entre 29,50 et 36 Euros par action, 40% du capital de la société, soit 26.617.561 actions, étant proposées. La taille de l'offre atteindrait ainsi 785 à 958 Millions d'Euros sur la base de la fourchette indicative de prix. Une option de surallocation a été consentie, portant sur un maximum de 3.992.634 actions existantes, soit 15% de la taille initiale de l'offre. Une offre aux salariés de Verallia est menée en parallèle. La clôture de l'offre est prévue le 20 juin 2011 pour l'offre à prix ouvert et pour le placement global.

* EADS : Airbus plancherait sur des améliorations concernant la plus grosse des versions de son futur A350, selon le président d'Emirates, Tim Clark, cité par Bloomberg. L'A350-1000 pourrait ainsi bénéficier d'une poussée accrue par rapport aux spécifications d'origine, de façon à aller dépasser les performances du B777-300 ER en terme de rayon d'action ou de capacités. D'une longueur de 74,30 mètres, l'A350-1000 est censé pouvoir transporter 350 passagers en configuration tri-classe sur 14.800 kilomètres. Le B777-300ER a une capacité de 365 passagers en version tri-classe, pour une autonomie de 14.685 km.

* Ipsos : le conseil d'administration qui s'est tenu hier, a décidé d'approuver la démarche conduite par la Direction générale d'Ipsos d'engager des discussions avec le Conseil d'administration d'Aegis afin de déterminer dans quelles conditions Aegis pourrait céder Synovate, la division Etudes de Marchés d'Aegis, à Ipsos. A ce jour rien ne permet de prévoir si ces négociations aboutiront ou pas.

* Alstom : le groupe a signé un contrat EPC (ingénierie, approvisionnement et construction) d'une valeur d'environ 500 ME avec la compagnie israélienne Dalia Power Energies Ltd pour la construction de la centrale électrique au gaz de Tzafit en Israël (835 MW). Ce projet marque l'entrée d'Alstom sur le marché israélien du gaz et constituera la plus importante centrale électrique privée du pays. Alstom signera dans les prochaines semaines un contrat d'exploitation et de maintenance de vingt ans, couvrant l'exploitation quotidienne et la maintenance de l'installation.

* Aperam : la société a séparé ses activités dans la biomasse au Brésil de celles de son ancienne maison-mère ArcelorMittal, annonce le spécialiste des aciers inoxydables dans un communiqué diffusé ce matin. Elles seront regroupées sous le patronyme Aperam BioEnergia. Ces opérations ont produit en 2010 quelque 220.000 tonnes de charbon de bois. Aperam a prévu de commencer à passer d'ici juin toutes ses productions brésiliennes d'acier inoxydable et électrique du charbon au charbon de bois.

 

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-bourse-de-paris-repart-de-lavant.html

Commenter cet article