La Bourse de Paris repart de l'avant

Publié le par actubourse

Le CAC 40, qui avait abandonné les 4.000 points hier, la première en sept jours, retrouve ce seuil symbolique dans les premières minutes de cotations ce matin. L'indice parisien progresse de 0,45% à 4.007 points peu avant 9h30. Les volumes sont moyens : plus de 250 millions d'euros échangés sur les valeurs du CAC 40. Wall Street ,de son côté, a fini en ordre dispersé jeudi soir, prudent malgré des chiffres une fois de plus rassurants de l'emploi, à la veille du rapport mensuel du gouvernement américain sur le marché du Travail. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

Après l'étude d'ADP sur l'emploi privé, ce sont les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice Monster de l'emploi en ligne qui ont réconforté les investisseurs. Cependant, la prudence a aussi dominé sur le segment bancaire à l'écoute des dernières nouvelles provenant d'Irlande. Par ailleurs, les commandes industrielles de février ont déçu outre-Atlantique.

ECO ET DEVISES

Au regard des résultats des derniers 'stress tests', la banque centrale irlandaise a indiqué que 4 banques ont besoin de lever un total de 24 Milliards d'Euros de capital pour résister à une éventuelle nouvelle crise. Ainsi, Allied Irish Banks a besoin de 13,3 MdsE, Bank of Ireland de 5,2 MdsE, Irish Life and Permanent de 4 MdsE, et EBS Building Society de 1,5 MdE.

L'indice Monster de l'emploi en ligne aux États-Unis est ressorti à 136 au mois de mars 2011 après 129 en février et 122 en janvier de cette année. En mars 2010, l'indicateur du marché du recrutement par Internet était de 125. Ainsi, le taux de croissance annuelle accélère cette fois à 9% en mars, ce qui traduit un 14ème mois consécutif de hausse en glissement annuel. Le segment minier, l'extraction de pétrole et de gaz ou le secteur utilities continuent de progresser. Par contre, l'immobilier et l'administration publique souffrent.

L'indice PMI de Chicago d'activité manufacturière régionale s'est établi encore à haut niveau en mars 2011, ressortant à 70,6 selon le rapport du jour, contre 70,1 de consensus et 71,2 publié un mois plus tôt. L'indicateur traduit le maintien d'une solide expansion de l'industrie manufacturière dans la région.

Selon le Département américain an Commerce, les commandes industrielles nouvelles pour le mois de février 2011 aux États-Unis ont reculé de manière inattendue de 0,1% à 446 Mds$, contre un consensus de +0,7% et une augmentation de 3,3% un mois avant (révisé de +3,1%). Les livraisons ont grimpé par contre de 0,3% à 448,3 Mds$. Les stocks ont progressé de 0,8% à 565 Mds$.
Le dollar campe sous les 1,42 face à l'euro ce matin, alors que le pétrole reste ferme à près de 107$ le baril en Asie.


VALEURS EN HAUSSE

* Soitec annonce avec Schneider Electric la signature d'un accord de collaboration technologique dans le domaine des fermes solaires à haut rendement. En combinant leurs expertises, Soitec et Schneider Electric comptent doter l'industrie française d'une base technologique de premier rang mondial pour le développement des énergies renouvelables. Les partenaires proposeront ensemble des solutions technologiques destinées aux centrales solaires à haute performance pour des zones à fort ensoleillement, en combinant la technologie CPV ConcentrixTM de Soitec et les solutions intégrées EcoStruxureTM de Schneider Electric. Les partenaires souhaitent développer en France un projet de ferme solaire, témoin de leur approche collaborative. Ce démonstrateur permettrait également d'établir des coopérations technologiques avec les pays à fort ensoleillement, cette approche innovante pouvant constituer un élément stratégique du développement de leur potentiel énergétique, notamment dans le cadre du Plan Solaire Méditerranéen.

* Hi-Media annonce que sa régie publicitaire Hi-media Advertising Espagne signe deux nouveaux contrats en exclusivité avec 3DJuegos et Juegos DB. Le contrat prévoit de confier à Hi-media Advertising la commercialisation des espaces publicitaires des deux sites référents sur leur secteur. 3DJuegos est la première revue en ligne spécialiste des jeux vidéo en Espagne. Lancée par un groupe de journalistes et de professionnels du secteur, ce média indépendant traite de l'actualité internationale des jeux vidéo, à travers des reportages, des analyses et des vidéos. Les contenus sont réalisés à la fois en Espagne, mais également à l'échelle internationale en s'appuyant sur des correspondants étrangers. 3DJuegos.com rassemble 5,3 millions de visiteurs uniques chaque mois. Juegos DB couvre toute l'actualité des jeux vidéo et des consoles, mais propose également des trucs et astuces pour avancer dans les jeux, des guides, des analyses et des vidéos. JuegosDB.com représente plus de 1,2 million de visiteurs uniques chaque mois.
DJuegos et Juegos DB viennent renforcer la thématique "Gaming" d'Hi-media Advertising.

* Naturex : le groupe a dégagé en 2010 un résultat opérationnel de 27,3 ME, doublé par rapport à 2009 (16,8 ME en 2009 proforma). La marge opérationnelle, comparée aux données proforma 2009, a très fortement progressé, plus rapidement que prévu, pour atteindre 12,1% du chiffre d'affaires à comparer à 12,8% en 2009 mais à 9% en proforma. Le résultat net, part du groupe, a été multiplié par près de trois, et s'élève à 14,8 ME. Le chiffre d'affaires annuel de 226,3 ME avait affiché une forte croissance organique de 21,6%.
Les capitaux propres au 31 décembre 2010 s'élèvent à 168,8 ME contre 144,8 ME au 31 décembre 2009. L'endettement financier reste maîtrisé, avec un ratio d'endettement net de 60,5%, pour une dette financière nette de 102,1 ME au 31 décembre 2010. Compte tenu des tendances pour les produits naturels et à effet santé, toujours aussi favorables et durables en Amérique du Nord et en Europe, et de l'explosion de la demande des pays émergents (Asie, Amérique Latine et Europe de l'Est) pour ces produits de spécialités, Naturex confirme que la croissance s'annonce très soutenue sur le long terme. Naturex se déclare bien positionné pour continuer à surperformer le marché, grâce à ses fortes capacités de sourcing et d'innovation, son outil industriel performant et la puissance de son réseau commercial mondial. Dans ce contexte, Naturex s'est fixé pour 2011, des objectifs de croissance de ses ventes à deux chiffres et une marge opérationnelle entre 12 et 13% du chiffre d'affaires, à périmètre et devises constants.


VALEURS EN BAISSE

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-bourse-de-paris-repart-de-lavant.html

Commenter cet article