La Bourse de Paris repart de l'avant

Publié le par actubourse

Le CAC 40 est dans le vert aujourd'hui en dépit de la clôture à l'équilibre de Wall Street hier soir. En Asie, hormis l'accès de faiblesse du Nikkei 225 à Tokyo (-0,6%), les autres principales places, dont Séoul et Shanghai, sont en hausse. La journée sera marquée par une nouvelle batterie de publications, avant à 20h15 la décision de la banque centrale américaine sur les taux directeurs, attendue sans grande surprise. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

Côté sociétés donc, après Yahoo (décevant hier soir), Gilead ou Juniper après la clôture américaine, les marchés ont pris connaissance des chiffres du suisse Lonza ou de l'allemand SAP ce matin. Aux Etats-Unis, sont attendus Abbott, Boeing, ConocoPhillips, Eastman Kodak, General Dynamics, Legg Mason, Praxair, Qualcomm, Robert Half, Starbucks, Symantec, Textron, United Technologies, Valero, WellPoint ou Xerox.

WALL STREET

Le marché américain s'est montré hier hésitant, alors que le DJIA approchait des 12.000 points. Les derniers comptes trimestriels des entreprises cotées américaines ressortaient mitigés. Texas Instruments, 3M ou Johnson & Johnson ont d'ailleurs fléchi, tandis que DuPont pointait en très faible hausse. Dans l'actualité économique, l'indice de confiance du Conference Board s'est apprécié, mais l'indice S&P / Case-Shiller des prix de l'immobilier aux États-Unis a confirmé les difficultés du secteur. Le DJIA rendait finalement 0,03% à 11.977 pts, alors que le Nasdaq gagnait 0,06% à 2.719 pts. Après la clôture, Yahoo a déçu les marchés.

ECO ET DEVISES

L'actualité du jour démarrera à 10h30 avec la publication des minutes de la dernière réunion de la Banque d'Angleterre. Elle se poursuivra aux Etats-Unis avec les chiffres de l'immobilier ancien de décembre à 16h00 (consensus 300.000 ; +3,5%) et le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers (16h30). A 20h15, place à la décision de la Fed sur les taux (consensus statu quo à 0,25%). Notons qu'à 18h00 en France, on aura au préalable pris connaissance des chiffres de l'emploi en décembre.

Sur le marché des changes, l'Euro est remonté près de 1,37 Dollar ce matin. Le baril de brut en revanche s'est tassé à 95,71$ pour le Brent de Mer du Nord et à 86,56$ pour le brut léger américain WTI, pour les échéances de mars. L'once d'or est proche de l'équilibre à 1.335$.


VALEURS EN HAUSSE

* Renault (+4,2% à 49,9 euros). Tour à tour les analystes changent de recommandation ou augmentent leur objectif de cours sur le constructeur à l'approche de la publication des résultats 2010 et de la présentation du nouveau plan stratégique. Ce matin, c'est Barclays Capital qui change diamétralement d'avis. Barclays Capital passe ainsi de "sous-pondérer" à "surpondérer" avec un objectif relevé de 38 à 58 euros. Barclays Capital préfère très largement Renault à Peugeot, couvert à sous-pondérer avec un objectif de 28 euros.

* Hi-Media (+3% à 4,1 euros). Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 222 ME sur 2010, en croissance de 29% par rapport à l'année 2009. Selon la société, le dernier trimestre de l'année s'est caractérisé par de bonnes performances qui permettent d'envisager un exercice 2011 bien orienté en termes de revenus et de rentabilité. La société publiera ses comptes annuels et consolidés de l'exercice écoulé le 23 mars 2011 après bourse.

* Cybergun (+2,5% à 12,5 euros). La firme a affiché une croissance de 58% au troisième trimestre à 19,3 Millions d'Euros. A l'issue des neuf premiers mois de l'exercice 2010 (avril - décembre), le chiffre d'affaires consolidé de Cybergun atteint 52,6 ME (+45%). A périmètre et taux de change constants, les ventes grimpent de +28%. Cybergun indique par ailleurs que les modalités de l'acquisition de I2G (encore soumise à des conditions suspensives) seront dévoilées le 9 février prochain.

* Schneider (+1,5% à 114,30 euros). UBS a inclus le dossier dans sa liste de valeurs préférées du secteur, aux côtés d'ABB.

* Mersen (+1,4% à 35,7 euros). La société a dévoilé hier soir un chiffre d'affaires annuel supérieur aux attentes. Oddo Midcap loue les perspectives avec "un outil de production chargé" et des "tendances des prix" à la hausse, qui devraient bénéficier aux marges. Le bureau d'études porte de 39 à 41 euros son objectif et reste acheteur.

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201101190091635/la-bourse-de-paris-repart-de-lavant.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article