La Bourse de Paris regagne 1,6%

Publié le par actubourse

NYC-WallStreet-small

 

 

(lerevenu.com)

 

Le CAC 40 a nettement rebondi en ce début de semaine, de 1,61% à 3.576 pts, intensifiant sa hausse à l'approche de la clôture, et mettant ainsi fin à 4 séances consécutives de recul, pour une perte cumulée de quasiment 6%... Les investisseurs se sont donc montrés plutôt rassurés au lendemain du sommet du G20 de Toronto, qui a mis en avant la volonté des plus puissants pays du monde de réduire leur déficit, tout en évitant de sacrifier la croissance. Cette séance de lundi a néanmoins été marquée par une forte volatilité et de faibles volumes, reflétant ainsi la nervosité des investisseurs avant plusieurs statistiques importantes cette semaine, notamment les chiffres de l'emploi mensuel US vendredi, et en attendant le retour de la période des publications trimestrielles... Wall Street de son côté, après un début de journée très hésitant, tente désormais de reprendre un peu de hauteur. (FPS, édité par Lerevenu.com)

ECO/DEVISES

A Toronto ce week-end, le sommet du G20 a donc tenté de sortir par le haut du dilemme croissance/rigueur qui divise ses membres. Ainsi, le communiqué final affirme que "la plus grande priorité du G20 est de protéger et de renforcer la reprise, ainsi que de jeter les bases d'une croissance forte, durable et équilibrée". Mais le texte place aussi la lutte contre les déficits en tête des priorités... Les gouvernements s'engagent ainsi à diviser par deux leurs déficits budgétaires avant 2013 et à stabiliser la dette publique d'ici à 2016. Par ailleurs, la Chine a obtenu que le sujet du Yuan ne soit pas abordé dans le communiqué final. Le pays a fait un geste envers ses partenaires commerciaux en annonçant il y a une semaine la fin de l'ancrage de sa monnaie au Dollar américain, mais Pékin ne souhaite clairement pas que le Yuan soit réévalué significativement à court terme. Autre sujet de désaccord, la taxe bancaire réclamée par la France, l'Angleterre et l'Allemagne n'a pas fait l'objet d'un accord international.

Selon le Département américain au Commerce ce lundi, les revenus personnels des ménages ont augmenté de 0,4% en mai 2010 aux États-Unis, ajustés des variations saisonnières, en comparaison du mois antérieur. Le consensus anticipait une hausse de 0,5%. Les revenus réels disponibles après imposition ont progressé de 0,5%, après un gain de 0,6% le mois précédent. Les dépenses réelles personnelles de consommation, quant à elles, ont augmenté de 0,3% en mai après une stabilité en avril, ce qui constitue une petite déception alors que les économistes voyaient une légère progression. Le taux d'épargne personnelle a atteint 4% des revenus disponibles contre 3,8% en avril. L'indice ajusté d'inflation ("core PCE"), hors alimentaire et énergie, a grimpé de 1,3% sur un an, un niveau assez faible.

Après sa hausse de la fin de semaine dernière, l'Euro/Dollar revient à 1,2340. Le baril de pétrole vaut désormais de son côté, 78,10$.

 

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201002240060680/la-bourse-de-paris-regagne-16.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article