La Bourse de Paris poursuit sa remontée

Publié le par actubourse

Les investisseurs qui connaissent les rendez-vous de l'Eurogroupe le 23 octobre et du G20 les 3 et 4 novembre sont dans l'attente d'indications concernant les négociations d'avant sommet... Mais d'ores et déjà la nécessité de recapitaliser les banques est actée et dans les cours boursiers. (Finance plus, édité par lerevenu.com)

Ce qui faisait peur il y a quelques semaines est désormais considéré comme rassurant par le Marché. Le CAC40 progresse de 1% à 3.220 points dans les premières minutes. En attendant les mesures concernant les banques et la Grèce, la microéconomie pourrait prendre quelque peu le dessus, avec la montée en puissance des publications trimestrielles.

WALL STREET

Wall Street a clôturé en nette progression vendredi, dopé par les trimestriels de Google et des ventes de détail nettement au-dessus des attentes, et malgré un indice de confiance de l'Université du Michigan décevant. Les investisseurs observent par ailleurs toujours avec attention l'évolution de la situation en zone euro. Le DJIA a fini en hausse 1,45% à 11.644 pts et affiche à nouveau un gain depuis le début de l'année ! De son côté, le Nasdaq a gagné encore 1,82% à 2.667 pts.

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, l'indice "Empire State" d'octobre est attendu à 14h30 (consensus -4) et les chiffres de la production industrielle & utilisation des capacités de septembre à 15h15 (consensus +0,2% & 77,5%).

Sur le marché des changes, la parité euro / dollar atteint 1,3842. Le baril de brut se négocie 112,11$ pour le Brent de Mer du Nord et 87,22$ pour le brut léger américain WTI (échéances décembre). L'once d'or se traite 1.680$.


VALEURS EN HAUSSE

* BNP Paribas : Standard and Poor's a abaissé la note long terme de 'AA' à 'AA-', avec perspectives de notation "stable". L'agence parle notamment d'un "profil financier affaibli", de perspectives macroéconomiques "dégradées", et de conditions de financement "plus difficiles". S&P a par ailleurs annoncé qu'elle maintenait à 'A+' la note de BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel et Société Générale.

* Air France-KLM : ce serait le "Jour J" pour la nomination d'Alexandre de Juniac à la place de Pierre-Henri Gourgeon aux commandes de la compagnie, selon la presse du matin. Un conseil d'administration devrait entériner le départ immédiat de celui qui avait pris les rênes en 2009, alors qu'il aurait dû poursuivre son mandat jusqu'en janvier. L'information, confirmée depuis par d'autres sources, avait été révélée au cours du week-end par 'Les Echos'. La piètre performance de l'entreprise et par ricochet de son titre en bourse pourraient avoir sonné le glas de la période Gourgeon chez Air France. Jean-Cyril Spinetta resterait en revanche président du conseil.

.....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-bourse-de-paris-poursuit-sa-remontee.html

Commenter cet article