La Bourse de Paris ouvre en légère baisse

Publié le par actubourse

logo actubourse-copie-1

 

(source : lerevenu.com)

 

Quelques dégagements  ont lieu dans les premiers échanges en Europe, où les indices ont poursuivi hier le rebond entamé mardi. Il faut dire que la séance américaine s'est moins bien terminée qu'elle n'avait commencé, avec la publication d'indicateurs avancés du chômage médiocres. Au final, si le Dow Jones a résisté, le S&P500 et surtout le Nasdaq ont reculé. (FPS, édité par lerevenu.com)

L'actualité principale du jour, outre les premières publications trimestrielles américaines, viendra des banques centrales, avec les décisions de politique monétaire de la Banque d'Angleterre et de la Banque Centrale Européenne, à l'heure où le marché bruisse de rumeurs de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

WALL STREET

Wall Street a clôturé en ordre dispersé hier soir, après avoir atteint un plus haut de cinq mois la veille. Les indices ont notamment été pénalisés par de très mauvais chiffres de l'emploi privé américain dévoilés par ADP. De mauvais augure avant le très attendu rapport gouvernemental de vendredi qui pourrait se traduire par un taux de chômage de 9,7% et pratiquement aucune destruction ou création de postes non-agricoles (selon l'actuel consensus). La vague des résultats trimestriels des entreprises débute en douceur, avec ce jour Alcoa et PepsiCo, en attendant une accélération des publications la semaine prochaine. Monsanto a cependant dévoilé hier des résultats trimestriels en pertes mais supérieurs aux attentes. Le DJIA prend finalement 0,21% à 10.967 pts, alors que le Nasdaq perd 0,80% à 2.381 pts.

ECO ET DEVISES

En France, on prendra connaissance à 8h45 de la balance commerciale d'août (consensus -3,7 MdsE). Ailleurs en Europe, les chiffres de la production industrielle au Royaume-Uni en août sont attendus à 10h30 (consensus +0,3% m/m ; +4,2% y/y), avant à midi les mêmes données pour l'Allemagne (consensus +0,5% m/m). A 13h00, place à l'annonce de la Banque d'Angleterre sur les taux (consensus statu quo à 0,5%), suivie de celle de la BCE à 13h45 (consensus statu quo à 1%).

Aux Etats-Unis, les chiffres des inscriptions hebdomadaires au chômage sont prévus à 14h30 (consensus 455.000). A 21h00, on prendra par ailleurs connaissance des données sur le crédit à la consommation d'août (consensus -3,5 Mds$).

Sur le marché des changes, l'Euro ne cesse de progresser, au-delà des 1,39 Dollar ce matin. Sur le front pétrolier, le baril affiche de nouveaux plus hauts de 5 mois, autour de 85$ pour le Brent de Mer du Nord et de 83$ pour le brut léger américain WTI (échéances novembre). L'once d'or a également le vent en poupe, avec un niveau de 1.354$ ce matin (+0,55%).


VALEURS A SUIVRE

* Air France-KLM : en septembre, la compagnie a vu son trafic passagers croître de 1,8%, pour des capacités en baisse de -0,5%. En conséquence, le coefficient de remplissage est en hausse de 1,9 point à 83,8%. "Le mois de septembre a été perturbé par des grèves des contrôleurs aériens. Cependant, les activités passage et cargo se sont inscrites dans la tendance observée depuis le début de l'exercice : progression des coefficients d'occupation, en particulier dans le cargo, et nette amélioration des recettes unitaires", commente le transporteur. Dans l'activité passagers, la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en "forte hausse" par rapport au mois de septembre 2009, avec un dynamisme aussi bien en classe économique qu'en classe Affaires. Dans le fret, le trafic progresse de 6% pour des capacités en hausse de 2,7%, portant le coefficient de remplissage à 67,5% (+2,1 points). La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en "très forte hausse" par rapport au mois de septembre 2009.

* Alcatel-Lucent : l'équipementier devrait engager des négociations avec un repreneur "dans les prochains jours" pour sa filiale Adixen, spécialisée dans les pompes à vide, selon le quotidien 'Les Echos'. Les salariés de l'entreprise haut-savoyarde basée à Annecy redoutent l'arrivée d'un fonds d'investissement, car en dépit d'un creux en 2009 cette société est "très rentable", explique le quotidien financier en ajoutant qu'elle s'est diversifiée vers l'industrie des panneaux solaires. Ainsi Alcatel-Lucent pourrait récupérer quelque 200 Millions d'Euros de la cession de cette entreprise.

* Sopra : la société a perdu une bataille mais pas la guerre pour la cotation d'Axway, sa filiale logiciels. Le conseil d'administration de la SSII a comme prévu évalué toutes les options qui s'offraient à lui après le retrait du projet d'introduction en bourse d'Axway, mais n'a pas changé sa position : il a confirmé "à l'unanimité" l'intérêt stratégique du projet de cotation de la filiale. En conséquence, le conseil a demandé au président directeur général de faire étudier toutes les solutions possibles, "y compris celle d'une introduction en bourse d'Axway". Contre toute attente, Sopra avait annoncé le 20 septembre dernier renoncer à son projet d'introduction en bourse d'Axway, pourtant présenté peu avant comme imminent. En cause, selon la SSII, le refus du second actionnaire de la SSII, le fonds Caravelle, de prendre les engagements de conservation de titres que demandait le bureau des agréments en échange d'une franchise d'impôts. Depuis, Sopra GMT, le principal actionnaire de l'entreprise, et Caravelle, son dauphin, ont accru leurs positions au capital, bien décidés l'un et l'autre à imposer leurs vues divergentes.

* Vilmorin : les comptes annuels à fin juin 2010 font apparaître un résultat opérationnel consolidé de 97,2 ME, soit une marge opérationnelle de 9,1% et un résultat net de 54,2 ME. Ces résultats se comparent à 107,9 ME et 53 ME respectivement sur l'exercice précédent. La société pense que l'exercice 2010-2011 permettra de confirmer son potentiel de croissance organique en dépit de "conditions de marchés qui pourraient rester tendues". Vilmorin continuera de renforcer sensiblement ses investissements en recherche et développement, en particulier dans les technologies amont, portant son effort de recherche total à 150 ME à comparer à 137 ME en 2009-2010. Dans ce contexte, Vilmorin ambitionne pour l'exercice 2010-2011 une progression, à données comparables, de plus de 7% de son chiffre d'affaires consolidé et se donne comme objectif de retrouver une marge opérationnelle de plus de 10% (elle était de 10,8% en 2008-2009).

* Edenred : le Fonds Stratégique d'Investissement a lancé le processus de cession des 6,8% du capital de l'ancienne branche de services prépayés d'Accor, qu'il détient. L'opération, qui porte sur 15.461.844 actions, est réalisée par placement privé à des investisseurs institutionnels, via une procédure accélérée. Cette cession procède de la stratégie du FSI de disposer des ressources nécessaires à sa mission. Au terme du placement, il ne détiendra plus d'actions de la société. Selon les termes de l'opération obtenus ce matin par Bloomberg, les actions sont placées à 14,65 Euros, soit une légère décote de -3,2% sur le cours de 15,14 Euros en clôture hier soir.

* Technip : le groupe poursuit sa moisson de contrats, signe que le secteur pétrolier continue à générer des opportunités, alors que le baril de pétrole poursuit sa remontée. L'entreprise d'ingénierie pétrolière a décroché le contrat offshore du champ Khafji, situé dans la zone neutre en le Koweït et l'Arabie Saoudite. Cet accord à 400 Millions de Dollars, signé avec Khafji Joint Operations (co-entreprise Aramco / Kuwait Gulf Oil), comprend l'ingénierie, la fourniture des équipements, la fabrication, l'installation, la mise en service et le démarrage des projets.

 

 

lire la suite

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201007020091635/la-bourse-de-paris-ouvre-en-legere-baisse.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article