La Bourse de Paris ouvre à l'équilibre

Publié le par actubourse

Aucune tendance franche ne se dégage ce matin sur les places européennes, après les légères consolidations constatées hier aux Etats-Unis, ainsi que sur une majorité de places asiatiques. A Paris, le CAC 40 a ouvert autour des 3.410 points, en très légère hausse (+0,30%). (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

La séance sera marquée par plusieurs publications d'envergue, comme celles des suisses UBS et Swatch, des industriels ArcelorMittal et Aperam, de BP outre-Manche ou de Lagardère, Medica et Eurodisney pour la France. Aux Etats-Unis, le programme est moins étoffé malgré quelques grands noms comme Coca-Cola, Hartford Financial, Walt Disney ou Western Union.

Sur le plan macroéconomique, le marché lorgnera encore la Grèce et les interminables négociations entre les autorités du pays et leurs créanciers.


WALL STREET

Des hésitations hier aux Etats-Unis, après un beau parcours haussier ces dernières semaines et notamment une séance profitable vendredi avec les chiffres étonnamment solides de l'emploi. Les inquiétudes du jour concernaient une fois de plus le dossier grec, avec la crainte d'un possible défaut qui pourrait contaminer ensuite la Zone Euro. Sur le front économique outre-Atlantique, aucune statistique marquante n'était programmée. Ce jour, les opérateurs suivront une nouvelle intervention du président de la Fed Ben Bernanke, devant le Comité budgétaire du Sénat, sur des sujets économiques. Le DJIA perdait 0,13% en clôture à 12.845 pts, tandis que le Nasdaq abandonnait 0,13% à 2.902 pts.


ECO ET DEVISES

En France ce matin, place à 8h45 à la balance commerciale de décembre (consensus -5,3 Milliards d'Euros). Aux Etats-Unis, les chiffres du crédit à la consommation sont pour 21h00 (consensus 7.000 Mds$).

La parité euro / dollar atteint 1,3109 ce matin. Le baril de Brent de Mer du Nord se négocie 115,81$ et celui de brut léger américain WTI à 96,92$ pour l'échéance de mars. L'once d'or atteint 1.720$ (-0,1%).


VALEURS A SUIVRE

* ArcelorMittal : le groupe a dégagé un EBITDA de 10,1 Milliards de Dollars au cours de l'exercice 2011, en hausse de 18,7% par rapport à 2010 et proche des attentes du consensus (10,128 Mds$). Le bénéfice net 2011 ressort à 2,3 Mds$, soit 2,30$ par action. Un dividende de 0,75$ sera proposé. L'aciériste redoute, au 1er semestre 2012, un EBITDA inférieur à celui de la période correspondante de 2011, bien qu'il dépassera le niveau du second semestre 2011, "soutenu par la poursuite des progrès réalisés grâce au programme de gains de gestion et au plan d'optimisation des actifs". Les volumes des expéditions d'acier devraient dans l'ensemble se maintenir à un niveau constant au premier semestre de 2012 par rapport au premier semestre de 2011, ajoute le groupe, tandis que les volumes de production minière devraient dépasser ceux du premier semestre de 2011. ArcelorMittal prévoit 4 à 4,5 Mds$ d'investissements cette année, et une poursuite de la réduction de sa dette, en réduisant le besoin en fonds de roulement et en cédant des actifs non stratégiques.

* Medica : le groupe a réalisé un chiffre d'affaires 2011 de 632,1 Millions d'Euros, en croissance de 17,3% en données publiées et de 7,2% en organique. La moyenne des attentes de 9 analystes compilée par Bloomberg s'établissait à 629,9 ME, pour des estimations allant de 615 à 635 ME. La direction avait annoncé viser sur l'année une croissance de 17% de son activité par rapport aux 538,9 ME réalisés en 2010. Sur le seul 4ème trimestre, la croissance brute a atteint 18,5% à 169,9 ME et la croissance organique 8,1%. Pour 2012, la "croissance embarquée", c'est-à-dire peu ou prou garantie par les développements, représente 13%, ce qui amènerait le chiffre d'affaires à environ 714,3 ME. Le consensus anticipait avant la publication une croissance à deux chiffres, de l'ordre de 14%, puisque l'anticipation moyenne ressortait à 717,5 ME.

* Aéronautique : BAE Systems pourrait abaisser le prix de son 'Typhoon', le jet de combat écarté de l'appel d'offres indien remporté par le 'Rafale' de Dassault Aviation la semaine dernière. Dans un entretien au 'Financial Times', le patron du groupe britannique de défense, Ian King, n'a d'ailleurs pas renoncé à décrocher ce contrat qui pourrait représenter quelque 20 Milliards de Dollars. "Je vais discuter avec nos partenaires de ce que nous allons faire", a déclaré l'intéressé en évoquant les autres membres du consortium Eurofighter, EADS et Finmeccanica. "De mon point de vue, toutes les options sont sur la table", a-t-il ajouté, avant de confirmer qu'une baisse des tarifs de son jet pourrait être à l'ordre du jour, alors que le prix a été l'un des éléments déterminants de l'offre gagnante de Dassault, comme, dit-on, les transferts de technologies.

* Eurodisney : la société a généré un chiffre d'affaires de 318,9 Millions d'Euros au cours du 1er trimestre de son nouvel exercice 2011/2012, qui couvre la période octobre à décembre 2011. Cela représente une croissance de 1,1% en glissement annuel, dont une amélioration de 4,3% des activités touristiques, tirée par les parcs à thèmes (+6,7% à 180,2 ME) et dans une moindre mesure les hôtels et le village Disney (+1,1% à 128,2 ME). Le développement immobilier, qui avait apporté 9,7 ME de revenus un an avant, ne représentait sur le trimestre que 0,3 ME. La croissance des parcs à thème s'appuie sur une hausse de 5% de la fréquentation, et une progression de 1% de la dépense par visiteur. Le groupe souligne que les charges d'exploitation du 1er trimestre fiscal ont augmenté par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent, ce qui s'explique par "la hausse des salaires", partiellement compensée toutefois par une diminution des charges relatives aux activités de développement immobilier.

 

.....

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-bourse-de-paris-ouvre-a-lequilibre.html

Commenter cet article