La baisse s'accélère à la Bourse de Paris

Publié le par actubourse

La baisse se poursuit sur les marchés actions et Paris recule de 1,3% en milieu de journée avec un CAC,40 autour de 3.758 points. La Bourse de Paris est d'ailleurs désormais en légère baisse depuis le début de l'année. Les bancaires restent les plus concernées par le mouvement de repli avec une cause qui reste liée à la brusque remontée de l'aversion au risque accompagnant la menace de restructuration de la dette grecque, un scénario qui paraît de plus en plus inévitable. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

Au lendemain de violentes manifestations et de dissensions politiques en Grèce, les marchés craignent d'ailleurs que la classe politique grecque ne soit pas en mesure d'imposer à la population les réformes nécessaires pour redresser les finances du pays. La tension est aussi montée d'un cran sur le marché des devises avec un plongeon de l'Euro/dollar qui se poursuit aujourd'hui sous les 1,41. Après une nouvelle série d'indicateurs économiques décevants hier aux Etats-Unis, on suivra tout à l'heure les rituelles inscriptions hebdomadaires au chômage (consensus 420.000 demandes nouvelles, 3,67 millions de demandes continues), en même temps que les mises en chantier de logements & permis de construire de mai (consensus 545.000 mises en chantiers et 557.000 permis) et que la balance des comptes courants du 1er trimestre (consensus -130 Mds$). L'indice de la Fed de Philadelphie pour juin, à 16h00, est attendu à 7 points.

 


 

VALEURS EN HAUSSE

* Pas de hausses significatives sur le CAC40 ni sur le SBF120. Une seule valeur du CAC40 se maintient dans le vert : Unibail-Rodamco sur un gain limité à 0,3% à 154,2 Euros.

* Toujours dans l'immobilier, Nexity gagne 0,5% à 32,90 Euros. Nexity Participations a cédé hier l'intégralité de sa participation dans Eurosic (32,07%) à deux investisseurs, Batipart et Predica, pour un montant de 34,30 euros par action soit un montant total de 195,7 Millions d'Euros.


VALEURS EN BAISSE

* Carrefour accuse la plus forte baisse du CAC40. UBS est passé à "Vendre" avec un objectif de cours réduit de 33 à 27 Euros.

* Le secteur bancaire connaît encore une séance difficile, avec des baisses dépassant 3% pour Société Générale (à 37,6 Euros) et Axa, et de l'ordre de 2,5% pour Crédit Agricole (à 9,66 Euros) et BNP Paribas (à 50,4 Euros). Natixis perd 1% à 3,46 Euros. Beaucoup de spécialistes pensent que la Grèce n'évitera pas la banqueroute, avec toutes les conséquences que cela aurait directement et indirectement sur le système bancaire européen en général et français en particulier. Hier, Moody's avait placé sous surveillance en vue d'une dégradation la notation crédit de BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale pour cette raison. Sur un mois, l'indice européen du secteur bancaire a perdu -6,4%.

* Après son rebond de la veille, Areva rend 2% à 25,5 Euros, les chances de reconduction d'Anne Lauvergeon à la tête du groupe seraient de plus en plus compromises... Selon 'La Tribune' du jour, la présidente du directoire du groupe nucléaire public ne serait pas nommée pour un troisième mandat par l'Etat actionnaire. Nicolas Sarkozy souhaiterait la remplacer par Luc Oursel, un des 4 membres du directoire actuel, plutôt que de faire entrer un dirigeant extérieur au groupe. La nomination de M. Oursel pourrait être officialisée avant vendredi, ajoute le quotidien. Ces derniers jours, outre une possible reconduction de Mme Lauvergeon, le nom de Marwan Lahoud, un haut responsable d'EADS était le plus souvent cité.

* Eramet recule de 1,5% à 218 Euros, le pacte d'actionnaires conclu entre la famille Duval et Areva a de nouveau été reconduit pour une durée de six mois à compter du 1er juillet 2011.

 

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-baisse-saccelere-a-la-bourse-de-paris.html

Commenter cet article