La baisse s'accélère à la Bourse de Paris

Publié le par actubourse

Le rouge domine sur le marché parisien où les investisseurs craignent les conséquences bancaires d'un possible défaut grec. L'indice CAC 40 a même enfoncé les 3800 points. Dans le même temps, les indicateurs macroéconomiques américains sont encore ressortis médiocres, ce qui a pesé lourdement sur Wall Street. La séance du jour sera donc influencée par l'évolution de la situation à Athènes, où le Premier ministre a fait part de son souhait de demander le vote de confiance du Parlement, mais aussi par une série d'indicateurs américains à compter de 14h30. (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

WALL STREET

Le rebond aura fait long feu. Après un sursaut la veille, Wall Street a terminé en forte baisse mercredi, pénalisé par une nouvelle vague de statistiques décevantes et par les craintes relatives à la situation en Grèce. De violentes manifestations ont d'ailleurs eu lieu à Athènes alors que les Grecs se montrent extrêmement hostiles à la perspective d'un nouveau plan d'austérité qui entrerait dans le cadre du nouveau sauvetage du pays. Outre-Atlantique, l'indice Empire State manufacturier de la Fed de New York, les chiffres de la production industrielle et l'indice du marché immobilier de la NAHB sont tous ressortis inférieurs aux attentes. Dans l'actualité entreprises, Pandora a fait son entrée à Wall Street, affichant des multiples de valorisation susceptibles de faire saliver la moindre start-up du début des années 2000. Le DJIA cède finalement 1,48% à 11.897 pts, alors que le Nasdaq perd 1,76% à 2.631 pts.

ECO ET DEVISES

A suivre ce matin en Europe, les ventes de détail de mai au Royaume-Uni (10h30 : consensus hors carburant -0,3% m/m ; +2,1% y/y) et l'indice des prix à la consommation de mai en Zone Euro (11h00 : consensus +0,0% m/m ; +2,7% y/y / IPC de base +1,6%).

Aux Etats-Unis, les rituelles inscriptions hebdomadaires au chômage sont prévues à14h30 (consensus 420.000 demandes nouvelles, 3,67 millions de demandes continues), en même temps que les mises en chantier de logements & permis de construire de mai (consensus 545.000 mises en chantiers et 557.000 permis) et que la balance des comptes courants du 1er trimestre (consensus -130 Mds$). L'indice de la Fed de Philadelphie pour juin, à 16h00, est attendu à 7 points.

L'Euro a plongé à 1,4189 Dollar, tandis que le baril de brut a également chuté, se négociant à 114,23$ pour le Brent de Mer du Nord et à 95,62$ pour le brut léger américain WTI, pour la nouvelle échéance d'août. L'once d'or est stable à 1.525$.


VALEURS EN HAUSSE

* Nexity : la filiale Participations a cédé hier l'intégralité de sa participation dans Eurosic (32,07%) à deux investisseurs, Batipart et Predica, pour un montant de 34,30 euros par action soit un montant total de 195,7 Millions d'Euros.

* EADS : Cebu Pacific, la compagnie philippine à bas prix, va commander 37 Airbus, dont 30 A321 en version "neo", évolution modernisée de l'appareil, et 7 A320 en option. Le contrat représente 3,8 Milliards d'Euros aux prix catalogue. Les appareils seront livrés sur la période 2015 à 2021.


VALEURS EN BAISSE

* Areva : les chances de reconduction d'Anne Lauvergeon à la tête du groupe seraient de plus en plus compromises... Selon 'La Tribune' du jour, la présidente du directoire du groupe nucléaire public ne serait pas nommée pour un troisième mandat par l'Etat actionnaire. Nicolas Sarkozy souhaiterait la remplacer par Luc Oursel, un des 4 membres du directoire actuel, plutôt que de faire entrer un dirigeant extérieur au groupe. La nomination de M. Oursel pourrait être officialisée avant vendredi, ajoute le quotidien. Ces derniers jours, outre une possible reconduction de Mme Lauvergeon, le nom de Marwan Lahoud, un haut responsable d'EADS était le plus souvent cité.

* Scor : la branche vie du réassureur publie ce matin la mise à jour de sa valeur intrinsèque ("Embedded value"), qui atteignait au dernier pointage (2010) 2,21 Milliards d'Euros, soit 12,20 Euros par action. Un an avant, elle ressortait à 1,9 MdE, soit 10,80 Euros par action. Sur la période 2006/2010, la valeur intrinsèque s'est appréciée au rythme annuel moyen de 12%.

 

...

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/la-baisse-saccelere-a-la-bourse-de-paris.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article