L'euro se reprend grâce aux engagements franco-allemands de régler la crise

Publié le par actubourse

L'euro repartait à la hausse lundi, après s'être replié vendredi, soutenu par les engagements de la France et de l'Allemagne qui ont promis dimanche des propositions "rapides" pour régler la crise dans la zone euro mais sans entrer dans les détails.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,3482 dollar contre 1,3375 dollar vendredi soir.

L'euro progressait également face à la monnaie japonaise à 103,47 yens contre 102,92 yens vendredi vers 21H00 GMT.

Le dollar cédait en revanche du terrain face à la devise japonaise à 76,74 yens contre 76,87 yens vendredi soir.

La monnaie unique européenne était descendue sous 1,34 dollar vendredi affectée par l'abaissement des notes de l'Italie et de l'Espagne par Fitch. L'agence de notation avait ainsi douché l'optimisme engendré par les mesures d'aide aux banques européennes annoncées par les responsables européens et les bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis publiés vendredi.

La reprise de l'euro est liée aux déclarations de la chancelière allemande Angela Merkel et du président français Nicolas Sarkozy qui se sont rencontrés dimanche à Berlin, a relevé Emmanuel Ng, spécialiste des changes chez OCBC Bank à Singapore.

M. Sarkozy a annoncé "des réponses durables, globales et rapides avant la fin du mois", pour que "l'Europe arrive au G20 unie et avec les problèmes résolus". La France préside en 2011 le groupe des pays les plus riches et des principaux pays émergents, qui se réuniront en sommet à Cannes (sud de la France) les 3 et 4 novembre.

Pour la chancelière, Paris et Berlin sont "décidés à faire ce qui est nécessaire pour recapitaliser (les) banques afin d'assurer l'octroi de crédit à l'économie". Mme Merkel a assuré que les banques des deux pays seraient traitées "selon les mêmes critères".

 

 

.....

 

http://www.trader-forex.fr/actualite-forex/news-L-euro-se-reprend-grace-aux-engagements-franco-allemands-de-regler-la-crise-111010062735.pw7bp1ab.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article