Deuxième hausse de rang à Paris

Publié le par actubourse

Après un début de séance hésitant pour le CAC 40, la tendance s'est redressée au fil des minutes de cotations pour afficher un gain de 1,41% en clôture à 3.969 points, malgré la démission du premier ministre portugais dont le plan d'austérité a été rejeté par le Parlement local. L'impact de cette nouvelle crise européenne a surtout été visible sur l'euro de retour à 1,41/$ entre banques. Wall Street progresse aussi ce jeudi, stimulé par des comptes jugés satisfaisants de Micron, Red Hat ou Best Buy.  (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

ECO ET DEVISES

 

 

Le Département US au Travail a annoncé que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont reculé de 5.000 pour la semaine close au 19 mars pour s'établir à 382.000. Un chiffre en ligne avec les attentes puisque le consensus Bloomberg tablait sur 383.000 nouvelles demandes. La moyenne à quatre semaines atteint 385.250 pour la période terminant le 19 mars. Un chiffre en repli de 1.500 par rapport à la semaine précédente.
Le taux de chômage indemnisé lors de la semaine close le 12 mars atteint 3%, inchangé par rapport à la semaine précédente. Le nombre de chômeurs indemnisés sur la même période s'établit à 3,721 millions, en repli de 2.000 par rapport à la semaine précédente, et au plus bas depuis septembre 2008.

D'après le Département US au Commerce ce jeudi, les commandes nouvelles en biens durables aux États-Unis pour février 2011 se sont établies en repli inattendu de 0,9% en comparaison du mois antérieur et en baisse de 0,6% hors transport. Le consensus était de +1,2% pour les commandes globales et +2,1% hors transport. Pour janvier, la croissance est toutefois revue en hausse à +3,6% pour les commandes globales (-3% hors transport). Les commandes de février totalisent 200 Mds$. Les livraisons, quant à elles, sont en augmentation de 0,3% à 203,2 Mds$. Les stocks progressent de 0,9%.
L'euro termine la séance à 1,4180/dollar entre banques.


VALEURS EN HAUSSE

* Ingenico : +8%. Le groupe aurait été choisi par Google pour une expérimentation de paiement sans contact. Selon 'Les Echos' parus ce matin, le fabricant français de terminaux a été retenu (ainsi que son concurrent Verifone), pour déployer un projet expérimental sur le NFC ("Near Field Communication"), une technologie permettant de payer avec son téléphone portable. Le projet de Google vise à déployer, d'ici à l'été, plusieurs milliers de terminaux NFC chez des commerçants de New York et San Francisco, mais aussi, à terme, dans d'autres villes comme Los Angeles, Chicago, Washington et Portland. Ces appareils, financés par le géant de l'Internet, permettront aux particuliers de régler leurs achats avec leur mobile. On ne sait pas encore si seuls les "smartphones" tournant sous Android, le système d'exploitation de Google, seront acceptés, ou si d'autres systèmes d'exploitation seront intégrés, précisent 'Les Echos'.

* Valeo : reprend près de 5% avec Faurecia et Atos, Arkema suit en hausse de 4%.

* Peugeot : remonte de 3,7% avec Accor, Alcatel-Lucent, suivi de Capgemini, Seb et Eurazeo

* Edenred : reste en hausse de 3% avec Lafarge, Zodiac, STM et Gemalto

 

....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/deuxieme-hausse-de-rang-a-paris.html

Commenter cet article