CAC 40 : rebond moins marqué que dans le reste de l'Europe.

Publié le par actubourse

logo actubourse-copie-1

 

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris tente de reprendre pied mercredi après avoir perdu près de 10% au cours des trois dernières semaines.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 avance de 0,6% à 3630,6 points.

Les analystes techniques estiment que le test des 3600 points s'annonce décisif pour le CAC, toujours susceptible de replonger en direction des 3.450 points, son plancher de la fin août.

Le rebond de Paris est toutefois moins spectaculaire que celui des autres places du Vieux Continent. A Madrid, l'indice IBEX 35 signe un sursaut technique de quasiment 2,5%, tandis que Londres et Francfort progressent respectivement de 0,7% et 0,8%.

'La réunion de la BCE demain doit apporter des éléments de réponse aux tensions actuelles au sein de la zone euro', estime un professionnel de marché.

Facteur d'apaisement, l'euro semble avoir stoppé son hémorragie en venant se stabiliser autour de 1,3060 dollar ce matin.

Une impressionnante salve d'indicateurs est prévue aujourd'hui aux Etats-Unis, à commencer par l'enquête ADP de l'emploi dans le secteur privé pour novembre. L'ISM manufacturier et les dépenses de construction seront également très surveillés dans l'après-midi.

Du côté des valeurs, ce début de séance est d'abord marqué par le décrochage de Carrefour, qui abandonne 8,5% à 31,9 euros, après avoir lancé un nouvel avertissement sur ses résultats dans la soirée d'hier. Plusieurs analystes ont revu à la baisse leurs estimations sur le groupe.

Quelques valeurs s'illustrent à la hausse.

Air France-KLM s'adjuge ainsi 3,2% à 13,9 euros alors que Pierre-Henri Gourgeon, son directeur général, détaille dans une interview aux Echos les principaux axes du plan d'entreprise pour les trois prochaines années, placé sous le signe du retour à la croissance rentable.

L'action Soitec se place également en tête des plus fortes hausses du SBF 120 (+2,7% à 7,9 euros) après l'annonce d'une collaboration avec le groupe japonais Sumitomo Electric Industries en vue de développer des substrats avancés en nitrure de gallium (GaN).

Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

Copyright (c) 2010 Cercle Finance.

Commenter cet article