Bilan hebdomadaire : +0,40% pour le CAC 40

Publié le par actubourse

Malgré une dernière séance chahutée avec le retour des craintes sur la situation en Espagne, le CAC 40 parvient à s'offrir un gain hebdomadaire de 0,41% à 3.194 points.

 

La semaine a été marquée par de nombreuses publications d'entreprises et d'indicateurs de conjonctures de part et d'autre de l'Atlantique... (Finance Plus, édité par lerevenu.com)

 

Si les statistiques se sont avérées globalement décevantes aux Etats-Unis, elles ont relancé les attentes de nouveau soutien monétaire de la part de la Fed. Ben Bernanke qui s'exprimait pendant deux jours devant le Congrès a d'ailleurs une nouvelle fois affirmé que la banque centrale américaine était prête à faire davantage pour soutenir l'économie en cas de besoin, sans toutefois donner d'indications claires sur un éventuel QE3. Sur le front des entreprises, le secteur technologique a soutenu la tendance après les publications assez solides d'Intel, d'IBM ou encore de Google. Dans l'hexagone, les publications d'Ubisoft, de Publicis, de Remy Cointreau ou encore de Hermès International ont été saluées. A l'inverse, Alcatel-Lucent a une nouvelle fois déçu.

 

Le CAC 40 en continu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


ECO/DEVISES

D'après la National Association of Realtors (NAR) américaine, les reventes de logements pour le mois de juin 2012 se sont inscrites au rythme de seulement 4,37 millions d'unités, contre 4,65 millions de consensus de place. Les reventes de logements existants pour le mois de mai 2012 ont été révisées et ressortent au rythme de 4,62 millions, contre 4,55 millions auparavant.

 

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie pour le mois de juillet 2012 est ressorti négatif de 12,9 points, contre -8 de consensus et -16,6 rapporté un mois avant. Toujours dans le rouge, cet indicateur traduit un déclin de l'activité manufacturière dans la région considérée.

 

L'indice des indicateurs économiques avancés américains du Conference Board est ressorti en repli de 0,3% pour le mois de juin 2012, contre -0,1% de consensus de place et +0,4% en mai. L'indice incite donc à la prudence concernant les perspectives économiques de court terme aux États-Unis.

 

D'après le Département au Commerce américain, les mises en chantier de logements aux Etats-Unis pour le mois de juin 2012 se sont établies à 0,76 million, contre 0,74 million de consensus de 0,71 million en mai 2012. Les permis de construire sont ressortis par contre à 0,75 million, contre 0,77 million de consensus de place et 0,78 million un mois plus tôt.

L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders (NAHB) pour juillet 2012 a grimpé à 35, bien plus que prévu puisque le consensus n'était que de 30. L'indice était de 29 le mois précédent. Le gain mensuel de 6 points est le plus important en pratiquement dix ans ! L'indice est lui au plus haut depuis mars 2007. Toutes les régions ont fait état de gains, avec une solidité particulière des ventes à horizon de six mois.

 

Selon la Fed, la production industrielle aux Etats-Unis pour le mois de juin 2012 a augmenté de 0,4%, après un recul de 0,2% en mai. Le secteur manufacturier a même progressé de 0,7% en juin, après -0,7% en mai. Le taux d'utilisation des capacités est ressorti à 78,9% en juin.

 

L'indice d'activité manufacturière régionale dit "Empire State" de la Fed de New York est ressorti à 7,4 en juillet, contre 4 de consensus et 2,3 rapporté un mois avant. Ainsi, le rapport du mois montre une poursuite de l'expansion de l'activité manufacturière dans la région et même une accélération.

 

L'indice ZEW du climat des affaires en Allemagne recule à nouveau en juillet, à -19,6 contre -16,6 le mois précédent. Le consensus tablait sur une baisse de l'indice à -20.

Sur le marché des changes, la monnaie unique redonne environ 0,7% face au billet vert à 1,217$. Le baril de pétrole termine en hausse de 5% sur la semaine à New York, proche des 91,7$.

 


LES VALEURS

 

Plastic Omnium s'envole de 10,9% après avoir bouclé le premier semestre de son exercice 2012 sur un chiffre d'affaires de 2,39 Milliards d'euros, en croissance de 18,4% en glissement annuel. La marge opérationnelle, à 169,3 ME, représente 7,1% des revenus, contre 7,4% un an avant car le résultat a progressé moins vite que les ventes. Le bénéfice net part du groupe progresse de 7,6% à 94,7 millions d'euros.

 

JCDecaux flambe de près de 10% sur des notes favorables d'analystes.

 

CGGVeritas grimpe de 7,6%, porté par la bonne tenue du baril de pétrole. CGGVeritas a lancé la première étude multi-clients mettant en oeuvre sa nouvelle solution d'acquisition "StagSeis". L'étude 3D sismique "IBALT" couvrira 221 blocs (5.150 kilomètres carrés) sur une période de 6 à 7 mois dans les eaux américaines du Golfe du Mexique (Keathley Canyon). Elle constitue la première phase d'un nouveau programme multi-clients pluriannuel de CGGVeritas dans le Golfe du Mexique. Pour le CM-CIC, cette étude multiclients, réalisée dans une zone très prolifique du Golfe du Mexique (découvertes Tiber, Kaskida, Lucius, Buckskin, Hadrian), devrait générer un taux de pré-financement et des après-ventes particulièrement élevés sur cette zone où Chevron, BP, Anadarko, Exxon Mobil, Repsol, Shell, Devon Energy, BHP Biliton, ENI et Total notamment, ont acquis des droits d'exploration. Le broker est à "acheter" sur le dossier avec un cours cible de 28 euros.

 

Ubisoft gagne 6,7%. Au 1er trimestre clos le 30 juin 2012, le spécialiste des jeux vidéo a réalisé un chiffre d'affaires de 131 Millions d'Euros (103 ME au 1er trimestre 2011-2012). Il est croissance de 27,2% en données publiées et de 17,5% à taux de change constants. Les ventes du 1er trimestre 2012-13 sont supérieures à l'objectif d'environ 115 ME, communiqué lors de la publication des résultats annuels 2011-2012. La société confirme ses objectifs d'un chiffre d'affaires annuel entre 1,16 et 1,2 Milliard d'Euros et un résultat opérationnel courant entre 70 ME et 90 ME.

 

Publicis prend 5,6%. Le groupe a comme prévu connu un trou d'air au second trimestre, mais sa croissance organique est restée positive. Une accélération est attendue dès le trimestre en cours, qui devrait dépasser la hausse enregistrée au début de l'exercice. Plus précisément, le groupe médias a dégagé un revenu de 3,084 MdsE au cours du 1er semestre 2012, en croissance de 14,3% en données publiées et de 2,8% en organique. La marge opérationnelle s'apprécie de 14% à 415 millions d'euros et s'établit à 13,5%, pour un bénéfice net part du groupe de 275 ME, en amélioration de 19%, alors que le bénéfice par action bondit de 24,3% à 1,28 euro. Le groupe anticipe pour le trimestre en cours "une croissance beaucoup plus conforme" aux performances habituelles, et plus élevée que celle du 1er trimestre (+4,1% en organique). Les ambitions annuelles sont donc réitérées. Au cours du 1er semestre, le groupe a engrangé 1,8 milliard de dollars de "new-business" net, hors perte du budget media de GM.

 

Rémy Cointreau avance de 6,1%. La forte croissance organique affichée par la société ces derniers trimestres s'est confirmée au cours du 1er trimestre de son nouvel exercice 2012-2013 : avec un chiffre d'affaires de 271,6 Millions d'euros sur la période avril à juin, le groupe fait bondir de 36,8% ses revenus, dont 24,4% en données organiques.

 

EADS bondit de 5,5%, porté par Goldman Sachs. Le bureau d'études américain apprécie tellement le dossier qu'il l'a inclus dans sa liste de valeurs préférées, en portant son objectif de cours de 31,50 à 42 euros. Le renforcement du dollar et la montée en puissance de la production sont deux facteurs déterminants de cette décision du courtier.

 

Renault (+4,6%). Le Ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg a précisé lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale que le plan de soutien au secteur automobile du gouvernement, qui sera présenté le 25 juillet prochain, comportera des initiatives en faveur de l'adoption des voitures hybrides et électriques qui font désormais partie de l'offre des constructeurs français. Arnaud Montebourg a cité en exemple la commercialisation prochaine de la compacte électrique Zoé de Renault et espère ainsi favoriser l'avantage compétitif de PSA et de Renault qui ont massivement investi dans les technologies hybrides (PSA) et électriques (Renault).

 

Alstom s'adjuge 4,7%. Le groupe a reçu un peu plus de 6 Milliards d'euros de commandes au 1er trimestre de son nouvel exercice 2012/2013 débuté en avril, un niveau très élevé puisqu'il dépasse de 20% celui du même trimestre du précédent exercice. Dans le même temps, les ventes ont progressé de 6% à 4,777 MdsE. Le carnet de commandes, 51 MdsE au 30 juin, représentait 30 mois de revenus pour l'entreprise. "L'année 2012/13 débute avec une bonne performance commerciale, comme l'illustre le ratio commandes sur chiffre d'affaires de 1,3...

 

Technip grimpe de 3,8%, porté par la bonne tenue du baril de pétrole et l'annonce de contrats. Technip a ainsi signé un nouveau contrat "EPIC" (clef en mains) en Mer du Nord, pour le compte de Marathon Oil Norge, dans le cadre de l'expansion en cours des centres de forage sous-marins des champs Kneler B et Volund situés dans la zone d'Alvheim. La profondeur d'eau dans la zone est d'environ 120 mètres.

 

.....

 

http://www.lerevenu.com/en-direct-de-la-bourse/analyses-et-conseils/la-seance-du-jour/201103100091635/bilan-hebdomadaire-040-pour-le-cac-40.html

Commenter cet article