Bank of America fait face à un recours collectif qui pourrait lui coûter 50 milliards de dollars

Publié le par actubourse

Écrit par Christopher Dembik - Forex.fr
Mardi, 04 Octobre 2011 00:00
BoA fait face à une plainte en recours collectif d'un groupe d'actionnaires qui pourrait lui coûter jusqu'à 50 milliards de dollars…de quoi précipiter sa chute!
Selon le site d'informations américain Dealbook, un groupe d'actionnaires aurait engagé une class action contre Bank of America et ses principaux dirigeants pour un montant estimé à 50 milliards de dollars. Ce recours collectif a pour trait des soupçons de fraude concernant l'acquisition en décembre 2008 par Bank of America de Merrill Lynch.
Cette plainte est loin d'être nouvelle. En fait, elle remonte à l'acquisition par la banque de l'entité Merrill Lynch mais, jusqu'à présent, peu d'informations avaient réussi à filtrer, la procédure de collecte de preuves étant particulièrement longue.
Selon les termes de la plainte, les actionnaires reprochent à la direction de la banque de s'être "engagée dans un effort délibéré pour tromper les actionnaires" de BoA au sujet des pertes importantes de Merrill qui ont directement impacté les comptes de BoA dès le premier jour de l'acquisition.
Pour preuve, les actionnaires soulignent que le directeur financier de l'époque, Tom Price, et l'ancien PDG, Ken Lewis, savaient que les pertes étaient supérieures à 10 milliards de dollars, ce qu'ils auraient volontairement dissimulé aux autres membres de la direction de BoA. Dès novembre 2008, les deux dirigeants savaient que les pertes étaient déjà de 5 milliards de dollars mais ils n'en ont pas informé les actionnaires et ont même menti en affirmant que les pertes étaient beaucoup moindres. Au final, au jour du rachat, le 5 décembre 2008, les pertes de Merrill Lynch étaient de plus de 15 milliards de dollars, une somme dont n'ont pas été avertis au préalable les actionnaires de la banque.
Selon toute vraisemblance, les deux anciens dirigeants vont chercher à trouver un accord, qui pourrait leur coûter plusieurs milliards de dollars, avant que le procès ne s'ouvre officiellement, le 12 octobre 2012 aux Etats-Unis.
Bank of America, qui fait l'objet de plusieurs plaintes et d'enquêtes, pourrait aussi chercher à éviter un procès qui aurait simplement pour conséquence de nuire encore plus à son image, alors que la crédibilité de l'institution financière est très écornée. La banque d'ailleurs, après une enquête de la SEC sur la question de l'acquisition de Merrill Lynch, consenti à payer une amende de 150 millions de dollars.
Cependant, dans le cas de figure actuel, ce sont plusieurs milliards de dollars qui sont en jeu, ce qui pourrait précipiter radicalement une levée de capitaux de la banque afin d'éviter une mise en difficulté plus accentuée qui pourrait, dans le pire des cas, obliger le Trésor à sauver Bank of America.
bank_of_america_8BoA fait face à une plainte en recours collectif d'un groupe d'actionnaires qui pourrait lui coûter jusqu'à 50 milliards de dollars…de quoi précipiter sa chute!

Selon le site d'informations américain Dealbook, un groupe d'actionnaires aurait engagé une class action contre Bank of America et ses principaux dirigeants pour un montant estimé à 50 milliards de dollars. Ce recours collectif a pour trait des soupçons de fraude concernant l'acquisition en décembre 2008 par Bank of America de Merrill Lynch.
Cette plainte est loin d'être nouvelle. En fait, elle remonte à l'acquisition par la banque de l'entité Merrill Lynch mais, jusqu'à présent, peu d'informations avaient réussi à filtrer, la procédure de collecte de preuves étant particulièrement longue.
Selon les termes de la plainte, les actionnaires reprochent à la direction de la banque de s'être "engagée dans un effort délibéré pour tromper les actionnaires" de BoA au sujet des pertes importantes de Merrill qui ont directement impacté les comptes de BoA dès le premier jour de l'acquisition.
Pour preuve, les actionnaires soulignent que le directeur financier de l'époque, Tom Price, et l'ancien PDG, Ken Lewis, savaient que les pertes étaient supérieures à 10 milliards de dollars, ce qu'ils auraient volontairement dissimulé aux autres membres de la direction de BoA. Dès novembre 2008, les deux dirigeants savaient que les pertes étaient déjà de 5 milliards de dollars mais ils n'en ont pas informé les actionnaires et ont même menti en affirmant que les pertes étaient beaucoup moindres. Au final, au jour du rachat, le 5 décembre 2008, les pertes de Merrill Lynch étaient de plus de 15 milliards de dollars, une somme dont n'ont pas été avertis au préalable les actionnaires de la banque.
Selon toute vraisemblance, les deux anciens dirigeants vont chercher à trouver un accord, qui pourrait leur coûter plusieurs milliards de dollars, avant que le procès ne s'ouvre officiellement, le 12 octobre 2012 aux Etats-Unis.

 

 

.....

 

http://www.forex.fr/analyse-technique-forex/4161-bank-of-america-fait-face-a-un-recours-collectif-qui-pourrait-lui-couter-50-milliards-de-dollars

Commenter cet article